Midi Olympique

Dupont et Ramos en totale maîtrise : les notes des Toulousains

Dupont et Ramos en totale maîtrise : les notes des Toulousains

Le 25/06/2021 à 22:46Mis à jour Le 26/06/2021 à 11:20

TOP 14 - Champions de France pour la deuxième fois de suite, les Toulousains ont réalisé une grande finale en termes d’investissement et de contrôle. La charnière Thomas Ramos-Antoine Dupont a donné le tempo avec une vista exceptionnelle quand les avants ont su gagner le bras de fer.

Ils ont excellé

Comment ne pas mettre en avant la performance de la charnière Dupont-Ramos ? Les deux demis ont livré une partition frôlant la perfection au niveau de la maîtrise stratégique et technique. Thomas Ramos (9/10), l’ouvreur d’un jour, le numéro 10 des finales du Top 14 côté stadiste, a presque tout réussi. Son drop-goal, son 100 % face aux perches, ses jeux d’occupation millimétrés, ses dégagements à la sauve qui peut et son animation dans la globalité : tout a respiré la sérénité, tout a été couronné de succès. Antoine Dupont (8,5/10), auteur de quelques éclairs au coeur de la défense, a surtout régalé avec des merveilles de jeu au pied et un pressing défensif épatant. Il a, pour la énième fois cette saison, prouvé à tous à quel point son jeu s’était étoffé pour faire de lui une référence internationale à son poste. Un véritable chef d’orchestre doublé d’un attaquant hors pair.

Top 14 - Antoine Dupont (Toulouse) contre La Rochelle

Top 14 - Antoine Dupont (Toulouse) contre La RochelleMidi Olympique

Ils ont brillé

Les grands joueurs répondent présent dans les grands rendez-vous. Les Toulousains en possèdent beaucoup dans leurs rangs : Pita Ahki (7/10) a encore régné sur le centre du terrain avec un abattage défensif impressionnant qui risque de traumatiser quelque temps le duo Rhule-Doumayrou ; la doublette des frères Arnold a dominé les zones de combat avec une mention à Rory (7/10), plus efficace et actif que Richie (6/10) ; Cheslin Kolbe (7/10), s’il n’a pas marqué, a été très précieux de par son exceptionnel drop-goal, sa qualité défensive et sa fiabilité dans les airs ; la première ligne Baille (6,5/10)-Marchand (7,5/10)-Fauimuina (7/10) n’a pas cédé d’un centimètre et s’est démenée comme à son habitude dans le jeu courant, Julien Marchand se signalant par un 100 % remarquable dans les lancers ; Rhynardt Elstadt (7,5/10) a plaqué comme personne avec plus d’une quinzaine d’interventions à son actif quand le dynamique Selevasio Tolofua (7/10) a été l’avant le plus en vue balle en main.

Top 14 - Rynhardt Elstadt (Stade Toulousain).

Top 14 - Rynhardt Elstadt (Stade Toulousain).Midi Olympique

Ils ont tenu leur rang

Juan Cruz Mallia (6/10) et Santiago Chocobares (6/10), les deux invités argentins, ont été à la hauteur de l’événement : le premier en se montrant propre sur ce qu’il avait à faire, même s’il a pu sembler tendre sur certaines interventions défensives, et le second en assénant des percussions terribles à ses vis-à-vis sur chaque duel. François Cros (6/10), malgré quelques pertes de balle, s’est encore distingué par son hyperactivité de touche-à-tout ; enfin, Matthis Lebel (6/10), sur les quelques munitions à sa disposition, a su trouver de l’avancée à chaque fois.

Francois Cros (Toulouse).

Francois Cros (Toulouse).Midi Olympique

Les notes du Stade toulousain :

Baille : 6,5/10
Marchand : 7,5/10
Faumuina : 7/10
Ro. Arnold : 7/10
Ri. Arnold : 6/10
Elstatd : 7,5/10
Cros : 6/10
Tolofua : 7/10
Dupont : 8,5/10
Ramos : 9/10
Lebel : 6/10
Ahki : 7/10
Chocobares : 6/10
Mallia : 6/10
Kolbe : 7/10

Contenus sponsorisés