Icon Sport

Jelonch : "Trois finales"

Jelonch : "Trois finales"

Le 03/03/2021 à 18:35Mis à jour Le 04/03/2021 à 09:54

TOP 14 – Le Castres Olympique reçoit des Rochelais qui voudront effacer leur récent revers contre Toulouse. Sauf que les Tarnais du troisième-ligne tricolore Anthony Jelonch qui revient du cluster des Bleus ne l’entendent pas de la sorte.

Tout d’abord, comment allez-vous après être revenu de Marcoussis ?

Je vais très bien. J’avais eu le covid en septembre donc je suis immuno-covid. J’ai encore des anticorps et je n’ai pas été impacté par cette crise vécue en équipe de France. J’ai pu reprendre les entraînements avec Castres dès lundi et postuler pour peut-être faire partie du groupe qui affrontera La Rochelle. Quoi qu’il en soit, m’entraîner et jouer ne peut m’être que bénéfique pour apporter à mon club et peut-être me préparer en vue d’Angleterre – France, si par bonheur je suis convoqué.

Est-ce que les événements vécus en équipe de France n’ont pas trop touché les joueurs qui étaient dans une spirale positive ?

Les faits ou les polémiques ne nous concernent pas du tout, comme si ça nous était un peu extérieur. Le groupe vit exactement comme avant cette crise, sans doutes. On a un peu l’impression que c’est un peu la faute à pas de chance et on ne se met pas du tout la pression. On ne se sent pas impactés. Il faut juste se serrer pour aller chercher une victoire en Angleterre déjà et peut-être quelque chose de beau.

" "Encore créer quelques surprises" "

Le fait que le Castres Olympique ait maintenant un calendrier un peu saucissonné, comment gérez-vous cela ?

Après un marathon depuis le début de saison avec les matches reportés, cela permet de régénérer les organismes. Avant d’attaquer le sprint final à fond et pouvoir faire de grosses performances lors des matches, je trouve cela bénéfique car on peut donner un peu plus que d’habitude car on aura un temps de repos ensuite.

Avec 4 défaites en 8 matches à Pierre-Fabre, payez-vous les huis-clos ?

On voit cette saison qu’il n’y a plus de notions de domicile ou extérieur. C’est dur de gagner le moindre match à la maison. Aucune grosse cylindrée n’est d’ailleurs invaincue chez elle. Heureusement pour le CO, en ayant fait quelques gros matches en déplacements (nldr, 4 victoires et 1 nul), nous avons un peu rattrapé tout cela.

Du coup, que le calendrier vous propose 5 réceptions pour 3 déplacements d’ici la fin de saison, ce n’est pas un avantage ?

Ce championnat restera compliqué jusqu’à la fin à chaque match, même si on a certains repaires dans notre stade bien que vide. En recevant La Rochelle et Toulouse, on sait que ce sera très dur.

Parmi les secteurs de votre jeu qui sont satisfaisants, on trouve ces pénalités vite jouées à la main ?

C’est vrai qu’on est assez récompensés avec ces actions qui n’étaient plus trop à la mode. Cela nous permet d’accélérer le jeu ou de gagner quelques mètres parfois, voire de marquer près des lignes car on a des gros porteurs de balles compliqués à arrêter. Et puis il y a beaucoup d’envie qui ressort de notre effectif qui est aussi moins touché par les blessures actuellement. Comme au Racing 92, on propose également un meilleur rugby offensivement. J’espère que cela nous permettra de créer quelques surprises.

" "Les Rochelais seront très revanchards""

A contrario, il faut sans cesse être vigilant avec la discipline.

C’est comme la conquête, et nous l’avons vu lors de notre dernière défaite au Racing 92, on ne peut pas se relâcher.

Les trois réceptions à venir avec La Rochelle, Pau et Toulouse peuvent-elles vous permettre de gagner en ambition pour la fin de saison ?

Au classement, nous sommes aussi éloignés et proches du maintien ou de la qualification. Ce sont trois réceptions importantes qu’il nous faut attaquer comme trois finales si on veut espérer se qualifier.

Que penser du rugby proposé par La Rochelle ?

Autour d’un gros paquet d’avant, c’est une équipe qui sait être très directe tout en étant joueuse. Quand on en avait pris 60 au match aller, même si on sortait d’une période covid, on s’était fait marcher dessus en mêlée. On sait que les Rochelais seront très revanchards après leur défaite à domicile contre le Stade Toulousain. Il nous faudra avoir une bonne défense pour espérer les contrer samedi.

Contenus sponsorisés