Icon Sport

La Rochelle cartonne à Agen

La Rochelle cartonne à Agen

Le 02/01/2021 à 19:51Mis à jour Le 02/01/2021 à 20:13

TOP 14 - Pas de surprise dans le duel des extrêmes entre le leader rochelais et la lanterne rouge agenaise. Les Maritimes s’imposent sur la pelouse d’Armandie (13-43), décrochent ainsi un bonus offensif et consolident leur place de leader du championnat. Les Rochelais ont été impressionnants dans le jeu d’avants et affiché une défense très hermétique. En face, le SU Agen concède une 13e défaite.

Les Agenais prennent pourtant les devants dans cette partie sur leur première offensive. Un travail de la paire de centre Decron-Puletua pour déstabiliser la défense, les cannes de Buttin puis un service pour Abadie permet au SUA de mener au score. Un 8-0 après une pénalité de Lagarde qui sera vite gommé dès le réveil rochelais. Vexés, les Maritimes tapent leur première pénalité tentable en touche et inscrivent un essai suite à celle-ci. Par Bourgarit après une première charge d’Alldritt (14e). Les Rochelais insistent avec la puissance de leurs avants. Derrière mêlée, avancée d’Alldritt, relais de Liebenberg et nouvel essai (21e). Après l’effort derrière le pack, les visiteurs concluent après groupé pénétrant. Encore avec Bourgarit (34e). Et quand le jeu de mouvements d’envergure rochelais se met en place, c’est encore le talonneur du Gers Bourgarit qui est à la conclusion après un service de Leyds (40e+1).

A la pause, Agen est sonné par le leader rochelais 8-29. Les locaux viennent alors d’encaisser un 0-29 en 30 minutes ! Dans le deuxième acte, les visiteurs poursuivent sur leur lancée. En supériorité numérique, ils réussissent une nouvelle réalisation sur ballon porté, pointé par le capitaine Grégory Alldritt (45e). On retrouve le n°8 maritime à la conclusion après plusieurs mêlées mettant à mal le pack adverse. Pour un doublé de l’ancien Auscitain (51e). Les Rochelais mènent alors 8-43 et l’orgueil agenais permet à ces derniers d’inscrire l’ultime essai de la partie. Sur une interception de Railevu et grâce à la présence au soutien de Lagarde. Au final, La Rochelle s’impose 43 à 13 en terres agenaises.

Puissance et défense

L’absence de Skelton pouvait-elle nuire à ce collectif rochelais ? Hé bien non, pas sur ce match. Sans leur colosse, les Maritimes ont tout de même complètement dominé les débats dans le jeu d’avants. Que ce soit en mêlée fermée, en groupé pénétrant ou bien dans le jeu près des rucks, les visiteurs n’ont pas fait de détails. Si tous les essais maritimes sont inscrits par des avants, 5 sur 6 le sont sur du jeu typique du pack. Le leader du championnat a fait parler la poudre et peut aussi se satisfaire de sa défense. Comme sur plusieurs séquences (61e, 71e…) où les Agenais ont dû reculer ballon en main face à un véritable mur adverse. Avec notamment un Wiaan Liebenberg très incisif ! En cherchant la petite bête, le staff pointera sûrement le début de rencontre où les visiteurs ont subi les premières escarmouches agenaises pour être menés 8-0. Avant de rectifier le tir avec force et caractère. Avec ce succès bonifié, le Stade rochelais reste parfaitement installé dans le fauteuil de leader.

Agen sans solution

A domicile, les Suavistes affichent donc toujours un triste 0 pointé au compteur. Pas de succès ni même le moindre bonus dans l’escarcelle. Ce ne sera pas pour cette fois malgré dix bonnes premières minutes, récompensées par un essai d’Abadie et une pénalité de Lagarde. Ensuite, le collectif agenais a été surpassé par le bulldozer rochelais. Après 13 journées, le SU Agen reste scotché à la dernière place du classement, avec seulement deux points marqués depuis le début de la saison.

Contenus sponsorisés