Icon Sport

6 matchs pour un top 6

6 matchs pour un top 6
Par Rugbyrama

Le 29/03/2021 à 17:39

TOP 14 - La course au top 6 est totalement relancée en Top 14. Après les résultats de ce week-end et avant la reprise de la Coupe d’Europe, 3 clubs se tiennent à un point et six équipes peuvent encore accéder aux phases finales. Coup d’œil sur ce qu’il pourrait se passer.

C’est une véritable bataille qui s’annonce dans la course aux phases finales en Top 14. Les défaites de Bordeaux et Toulon ce week-end ont permis de rebattre totalement les cartes. L’Union Bordeaux-Bègles (5e), avait pourtant un matelas avant cette 20e journée, avec six points d’avances sur le 7e, Lyon. Surtout, les hommes de Christophes Urios profitaient d’un calendrier favorable avec une majorité de matchs à domicile à jouer en plus du déplacement à Agen.

Fortunes diverses ce week-end

La large défaite à domicile concédée face à La Rochelle (11-26) ce week-end met tout de même les Bordelo-bèglais quelque peu sous pression, eux qui voient maintenant Lyon et Toulon à seulement un point dans le rétroviseur. Un joker grillé, mais pas forcément une fin en soi. Du côté de Toulon justement par contre, la claque subie contre Lyon, concurrent plus que direct, a fait mal aux têtes (54-16). Les Toulonnais ont vu les Rhodaniens leur passer devant au classement à la différence de points.

Quelle équipe a le meilleur calendrier de fin de saison ?

Malgré le retour de Louis Carbonel, les lacunes affichées par les joueurs de la Rade après l’expulsion de Nonu révèlent qu’il va falloir se reprendre chez les Rouge et Noir. Plus le droit à l’erreur ou presque en fin de saison. Lyon, au contraire, voit ce succès comme un acte fondateur, c’est le match qui les fait basculer dans le top 6, synonyme de qualification pour les phases finales. Pour sûr, les hommes de Pierre Mignoni voudront surfer sur cette dynamique pour accéder à l’après-saison.

Castres, Stade français, rien n’est joué

Du côté de Castres, on commence à se dire que tout est possible. Les Tarnais ont maintenant une marge assez conséquente pour être rassurés quant à leur maintien, et visent désormais plus haut. Après la victoire contre La Rochelle il y a deux semaines, l’arrière du CO Julien Dumora avait confirmé : "Forcément on regarde plus haut […] on a montré qu’on avait du caractère et un pack solide pour dominer l’adversaire." Les coéquipiers de Benjamin Urdapileta grignotent petit à petit et les résultats récents les font revenir à seulement cinq points du top 6 ! Alors la furia castraise peut-elle le faire ?

Cela semble plus compliqué en revanche pour le Stade Français, pourtant bien placé il y a encore quelques journées. Les joueurs en rose ont concédé une nouvelle défaite à domicile ce samedi, contre Clermont (27-34). Sans bonus défensif, les voilà maintenant qui stagnent à la neuvième place du classement, à sept points de Toulon et Lyon.

Un calendrier décisif

Mais voilà, le calendrier du Stade français semble leur être plus que favorable. Sur les 6 matchs qu’il reste encore à jouer, les Parisiens jouent quatre fois des équipes moins bien classées, et une fois Lyon, adversaire direct, à domicile. Seul le déplacement au Racing lors de la prochaine journée est réellement problématique. Suffirait-il alors simplement d’un élan et d’une dynamique positive pour que Gonzalo Quesada et les siens remontent spectaculairement ?

Pour que cela devienne réalité, il faudrait aussi que ça coince devant. Difficile de voir Bordeaux craquer comme dit précédemment, étant donné que les Girondins ont en plus de leurs trois rencontres à domicile, un déplacement à Agen. Attention tout de même, car il y aura un match à Toulon et une réception de Toulouse en fin de parcours. Il ne faudra pas craquer pour les Girondins qui veulent découvrir les phases finales.

La bataille entre Toulon et Lyon s’annonce encore plus palpitante au vu des matchs qui restent à jouer entre les deux équipes. Les Toulonnais devront notamment faire face à des Montpelliérains très en forme, des Toulousains leaders du classement, et des Clermontois solides, avant d’affronter des adversaires directs : l’UBB et Castres.

Les Lyonnais auront aussi un calendrier solide, La Rochelle, Clermont, Castres et Brive se retrouvant sur leur chemin. Difficile donc de pronostiquer quoi que ce soit. Enfin, un vrai défi attend Castres, qui devra jouer Toulouse, Castres, Bordeaux, Brive ou encore Toulon. La bataille de fin de saison pour la qualification s’annonce donc plus qu’excitante.

Selon vous, qui a le calendrier le plus favorable ?

Sondage
10270 vote(s)
UBB
Lyon
Toulon
Castres
Stade français

La différence entre les calendriers pourrait faire la décision.

Selon vous, qui a le calendrier le plus difficile ?

Sondage
8315 vote(s)
UBB
Lyon
Toulon
Castres
Stade français

Par Yanis GUILLOU

Contenus sponsorisés