Icon Sport

La Rochelle enfonce Pau et prend provisoirement la tête

La Rochelle enfonce Pau et prend provisoirement la tête

Le 29/05/2021 à 18:54Mis à jour Le 29/05/2021 à 19:19

TOP 14 - Sérieux et appliqué, le Stade Rochelais s’impose avec le bonus offensif face à la Section Paloise (51-27). Les Maritimes ont inscrit sept essais et, grâce à ce succès, prennent provisoirement la tête du classement. La Section, trop indisciplinée et globalement dominée, rentre bredouille de ce voyage.

Battu la semaine dernière en finale de la Coupe d’Europe, le Stade Rochelais a su se remobiliser rapidement sur son nouvel objectif, le Top 14. Face à une équipe de Pau venue en Charente-Maritime en quête de points dans la couse au maintien, les jaune et noir n’ont jamais vraiment été inquiétés et s’imposent assez largement (51-27). Sous le soleil de Deflandre, les Rochelais ont réalisé une première mi-temps très sérieuse. Dans le sillage d’un Pierre Bourgarit omniprésent, comme souvent, ils ont globalement dominé les débats. Plus incisifs que les Béarnais, les joueurs de Ronan O’Gara ont mis en place leur jeu et ont inscrit quatre essais (Tanguy, Alldritt, Liebenberg et Kerr-Barlow).

De son côté, la Section beaucoup trop indisciplinée, et souvent oppressée par la grosse pression défensive rochelaise, s’est néanmoins montrée réaliste. Elle a marqué un premier essai par Le Bail, sur un contre de 70 mètres, puis un second par Pinto, après un ballon perdu par les locaux près de leur en-but, mais comptait 17 points de retard à la pause (32-15). En seconde période, malgré un jeu relativement haché et peu rythmé, les locaux ont poursuivi leur marche en avant. Le troisième ligne centre Grégory Alldritt, puis l’irlandais Darren Sweetnam se sont offert un doublé et ont assuré une victoire à cinq points pour les jaune et noir.

La Section, qui a joué à quatorze pendant vingt minutes (deux cartons jaunes), s’est battue avec ses armes, mais s’est montrée trop imprécise (deux pénaltouches non trouvées dans le second acte) et pas assez disciplinée pour ramener quelque chose de Deflandre.

Grâce à cette victoire, les coéquipiers de Romain Sazy prennent provisoirement la tête du Top 14 (en attendant la rencontre de ce soir entre Toulouse et Clermont) et comptent aujourd’hui quatre points d’avance sur le Racing (3e). La Section, de son côté, reste clouée à l’avant-dernière place du Top 14. Les Béarnais, qui ont quatre unités de retard sur l’Aviron (12e), tenteront de se sortir de cette place de barragiste la semaine prochaine. Mais la bande à Quentin Lespiaucq n’a plus son destin entre ses mains.

Le film du match

Contenus sponsorisés