Other Agency

Reilhac : “On perd ce match sur la discipline”

Reilhac : “On perd ce match sur la discipline”

Le 12/10/2019 à 19:59Mis à jour Le 12/10/2019 à 20:04

TOP 14 - Le trois-quarts centre de Montpellier Yvan Reilhac regrettait l’indiscipline dans laquelle est tombée son équipe, qui s’est inclinée 28-24 contre l'Aviron bayonnais.

Rugbyrama : Ce résultat est une contre-performance pour vous…

Y. R. : Oui, en venant, nous avions pour objectif de mieux faire. Au classement, nous ne sommes pas très bien, nous avons besoin de points. Nous savions que ça allait être dur ici et on s’était dit qu’il fallait prendre quatre points. Nous n’en prenons qu’un, donc oui, c’est une contre-performance. On joue pendant soixante minutes à quatorze et on ne s’incline que de quatre points. Je pense qu’à quinze, ça aurait été un tout autre match. On retombe dans nos travers des matchs amicaux et du début de saison en faisant trop de fautes. Chaque semaine, on parle de discipline, de discipline, de discipline. Mais on prend trois cartons aujourd’hui. On sait pourquoi on perd nos matchs. Déjà, c’est une bonne chose. Mais il va falloir le rectifier, parce que nous ne souhaitons pas revivre la saison de l’an dernier.

Vous marquez des points et vous en encaissez en suivant. Est-ce l’autre point noir de l’après-midi ?

Top 14 - Yvan Reilhac (Montpellier) après le match contre Bayonne

Top 14 - Yvan Reilhac (Montpellier) après le match contre BayonneOther Agency

Y. R. : Nous avons pour objectif de mettre du rythme. On avait fait ça contre Clermont, et on les avait déstabilisés. Nous voulions faire pareil là, mais le problème, c’est que dès que l’on voulait mettre du rythme, on faisait des fautes. Je pense vraiment qu’on perd ce match sur la discipline, parce qu’après, on a été bons sur les mauls, on a bien occupé le terrain. Mais dès que l’on faisait trois pas en avant, on faisait une faute et on revenait quatre pas en arrière… Je pense que si nous étions tombés dans les standards à 6 ou 7 fautes, le match aurait été différent.

Il y a eu de la fébrilité dans votre jeu, à l’image de cette passe en touche sur la fin…

Y. R. : Oui, ça ne nous sourit pas trop. On a l’envie, on a l’ambition, mais on pêche sur des petits détails. On gère mal notre fin de match.

Qu’avez-vous pensé des Bayonnais ?

Y. R. : Ils ont fait le match qu’il fallait faire. Ils nous ont eus sur les coups d’envoi. Ils ont fait beaucoup moins de fautes que nous. Ils n’ont pas énormément joué, mais ils ont bien joué. Ils ont attendu que l’on fasse les fautes, on les a faites, ils ont pu avancer et on a craqué.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0