Icon Sport

UBB : Dans le vif du sujet

UBB : Dans le vif du sujet

Le 21/08/2019 à 13:58Mis à jour Le 21/08/2019 à 14:01

TOP 14 - L'UBB rentre dans le vif du sujet en recevant pour la première journée du top 14, le Stade Toulousain. Christophe Urios, le nouveau manager prépare avec envie et minutie ce premier rendez-vous.

Évoquer Toulouse avec Christophe Urios est toujours à double tranchant. Le nouveau manager de l'UBB a manié avec sa dextérité habituelle, la langue de Molière : "Toulouse, je n'en parlerai pas trop parce que je les connais par cœur, et même quand je ne parle pas, ils parlent à ma place" explique-t-il. Donc, je ne vais pas m'amuser à parler, vous comprenez bien. J'ai un peu d'expérience maintenant. La seule chose que je peux dire, c'est que c'est une équipe qui a misé sur ce déplacement parce qu'ils partent mercredi. Donc, pour le coup, ils ne seront pas en retard. On est prévenu. On sait ce qu'ils viennent faire. On sait quels arguments, ils vont utiliser. On se prépare et on va tout faire pour être prêt samedi à 20 h 45."

Au-delà des taquineries, on sent bien que le coach bordelo-béglais a préparé avec la précision qui lui sied, ce rendez-vous avec le champion en titre pour le premier match officiel à Chaban-Delmas. L'UBB, version 2019-2020 va après, trois matchs de préparation, a hâte d'en découdre. "On a besoin maintenant d'y aller. On a eu un sérieux coup de rappel, le week-end dernier contre Brive. On a été dominé sur les bases du jeu, cest-à-dire l'état d'esprit et le combat notamment celui des avants. On est averti. Il faut qu'on fasse attention. Donc, il nous tarde de rentrer dans le vif du sujet et d'affronter cette équipe de Toulouse." Et effectivement, cette dernière confrontation face au Corréziens constitue un bel avertissement pour une équipe qui a réussi à emmagasiner un nouveau système de jeu, un nombre incalculable de combinaisons et de situations de jeu. Aussi, démarrer par Toulouse, l'équipe référence de l'année dernière, ne peut que donner un surplus de motivation à un groupe un peu revanchard.

Regagner le cœur des supporters

Thierry Paiva, le jeune pilier gauche se défend d'avoir plus "particulièrement une envie de revanche. C'est une nouvelle saison. Après, on va vouloir bien faire évidemment. Il y a beaucoup de choses qui ont changé. On va essayer de mettre tout en place." Cela dit. Si les spectateurs des matchs de préparation ont pu avoir quelques pistes sur le nouveau jeu prôné par Christophe Urios et son staff, ce retour à la compétition, de plus contre Toulouse, devrait valoir son pesant de cacahouètes. "Je sens beaucoup d'envie." constate le coach de l'Union. Tu sais le juge de paix, ce sont les matchs de top 14 et ça, on le verra samedi. Je n'ai pas à être optimiste ni pessimiste. On travaille. On a fait ce que l'on avait prévu de faire. Je trouve que l'on est dans les temps de passage. Maintenant, c'est samedi à 20 h 45, qu'il ne faudra pas se tromper."

Pour cela, il faudra donc retrouver ce fameux "jeu dynamique" inspiré des heures glorieuses du CA Béglais et de l'UBB. Tout le monde devrait être sur le pont pour ce premier temps forts de la saison. Scott Higginbotham est de retour tout comme Marco Tauleigne. Une bonne idée, car Cameron Woki devrait être absent pendant au moins 3 semaines. Les recrues, comme Remi Lamerat, Maxime Lucu et Ben Botica ont vite trouvé leurs places au sein du groupe des anciens. L'équipe bosse dur, sous les yeux de ses supporters.

Et visiblement, il n'y aura pas besoin de monter le ton pour faire monter l'adrénaline samedi. Christophe Urios, s'est déjà fixé un objectif, outre celui de la victoire et d'une quête fort lointaine de qualification : "Le top 6 aujourd'hui, cela ne m'obnubile pas. Je ne me mets pas de pression particulière. Il faut que l'on arrive à regagner le cœur de nos supporters. C'est ça qui m'anime le plus aujourd'hui." Chaban-Delmas ne sera peut-être pas plein, calendrier estival oblige. Mais si la vieille enceinte vibre, cela peut constituer une seconde victoire pour l'équipe bordelaise… Après celle tant espérée face au Stade Toulousain.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0