Midi Olympique

Fin de série pour l’UBB

Fin de série pour l’UBB

Le 26/01/2020 à 18:33Mis à jour Le 26/01/2020 à 18:53

TOP 14 – Invaincus depuis le 19 octobre, les Girondins se sont inclinés (22-14) à Toulouse, ce dimanche, en clôture de la 14ème journée. Tout s’est finalement joué dans un premier quart d’heure spectaculaire.

Un premier quart d’heure de folie en termes de jeu et d’intentions, voilà ce que l’on retiendra surtout de ce duel qui voit également l’UBB perdre "sa" 1ère place. Alban Placines lance les débats en étant à la réception d’un jeu au pied de Thomas Ramos (2’, 5-0), et Semi Radradra lui répond sur une percée en premier main derrière une touche (9’, 5-7). Mais la réaction du Stade est immédiate avec le contre de Cheslin Kolbe, interceptant la passe de Benjamin Botica sur la médiane (13’, 12-7).

La suite de la rencontre est moins rythmée, moins dynamique, tout en restant spectaculaire. Mais les joueurs d’Ugo Mola ont surtout œuvré à tenir le ballon et à occuper, comme l’illustre parfaitement la statistique de l’occupation. Avant la 70ème minute, l’Union n’avait passé que 3 secondes dans les 22m adverses, c’est-à-dire au moment précis de l’essai de Radradra… Mais chaque incursion aura été récompensée, avec ensuite l’essai d’Adrien Pélissié sur un ballon porté (72’).

Thomas Ramos convaincant à l’ouverture

Pour venir à bout de la bande à Christophe Urios, qui restait sur trois succès de rang à Ernest-Wallon avec le CO, le Stade Toulousain a su s’appuyer sur une bonne mêlée et sur des repères collectifs intéressants malgré les nombreuses absences sur blessure ou en raison du Tournoi. L’illustration parfaite de cette adaptation étant le repositionnement de Thomas Ramos au poste d’ouvreur, lui qui n’avait plus été titularisé à ce poste depuis un match au Leinster en Champions Cup, le 12 janvier 2019. Sa capacité à animer, à alterner le jeu et à faire avancer son équipe, ce sont autant de qualités qui ont permis à Toulouse de remporter ce match qui rouvre les portes du Top 6. Son essai, le fruit d’une prise d’intervalle derrière une mêlée et d’appuis déroutants, a aussi permis de faire un break dans cette bataille (48’).

Les Haut-Garonnais se relancent après leur défaite à Paris et leur nul à domicile face à Toulon, et cette victoire peut également faire office de déclic pour la suite.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés