Icon Sport

Toulon s'en sort bien face à Montpellier

Toulon s'en sort bien face à Montpellier
Par Rugbyrama

Le 09/11/2019 à 17:17Mis à jour Le 09/11/2019 à 17:52

TOP 14 - Score de parité entre Toulon et Montpellier (19-19) à Mayol. Un duel émaillé de nombreuses fautes techniques, dans lequel les Héraultais pourront nourrir quelques regrets avec plus de maîtrise. Toulon solidaire dans l'effort, reste toujours devant son adversaire au classement, mais parvient à conserver les deux points suite à une faute d'humeur de Louis Picamoles.

Visiblement dans de bonnes conditions, les troupes de Xavier Garbajosa démarraient sans complexe ce duel avec de belles intentions au large. Arthur Vincent et Yacouba Camara notamment, mais par manque de justesse technique, de patience dans la dernière transmission, les Héraultais gâchaient ces munitions. Si Henry Immelman déflorait le tableau d'affichage après quelques minutes (0-3, 7ème), Montpellier n'écartait pas pour autant la menace varoise. Plus tranchant par ses avants, le RCT répliquait avec énergie sur des possessions bien senties. Anthony Belleau ajustera deux coups de pieds venant concrétiser cette domination (6-3, 31 ème). Les visiteurs retrouveront quelques couleurs, toujours aussi pertinents avec des lancements vifs, Masivesi Dakuwaqa écopera d'un carton jaune, fautif d'une interception illicite sur un 2 contre 1 qui se profilait pour les Montpelliérains. Chacun ira de sa pénalité au final, tandis que Levan Chilachava sera prié de rejoindre son banc de touche pour 10 minutes suite à des fautes répétées. 9-6 en faveur des hommes de Patrice Collazo, tout restait à faire, l'indécision était de mise.

La chère indiscipline Héraultaise

Les locaux mettront essentiellement de la vigueur au retour des vestiaires. Rhys Webb, auteur du premier essai de la rencontre, enflammait Mayol, suite à un travail d'usure des avants toulonnais (16-6, 57 ème). Pas suffisant pour contenir l'appétit de Montpellier, revenu aux affaires et allant au bout d'une action menée par l'intenable Arthur Vincent, décalant à la perfection Anthony Bouthier pour l'essai imparable (16-16, 63 ème). Les dernières minutes mettront à profit des séquences de part et d'autre, même si le MHR démontrait des signes plus évidents dans la possession. Une action malmenée aux abords de la ligne entre Aaron Cruden et Gabriel Ngandebe aurait pu tuer le moindre suspens. Toulon s'en tire à bon compte, Louis Picamoles auteur d'un geste inutile, se verra retourner une potentielle pénalité de la gagne dans les derniers instants. Un registre sur lequel les Héraultais pêchent trop souvent cette saison.

Ce duel représentait une opportunité idéale pour les Héraultais de converger vers les hautes sphères du Top14. L'issue de la rencontre vient appuyer le discours de Xavier Garbajosa durant la semaine, évoquant un test de virilité à Mayol. Sa formation aura presque exaucée ses vœux, par le contenu et les attitudes idoines. Mais Montpellier fut trop maladroit pour aller chercher plus qu'une victoire et quelques certitudes utiles avant le début de la Champions Cup.

Un score de parité fâcheux pour la formation varoise, dépassée par moment par son adversaire du jour, retournant ainsi à ses turpitudes par manque de précisions, faute d'un rendement aléatoire. Déjà vaincus par le LOU en début de saison à domicile, les troupes de Patrice Collazo parviennent tout de même à sauver les deux points en devançant toujours son adversaire du jour au classement; elles seront à n'en pas douter à la quête d'un soupçon supplémentaire de réalisme durant la parenthèse de la Challenge Cup la semaine prochaine.

Par Rémy Rugiero

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0