Icon Sport

La balade dominicale du RCT

La balade dominicale du RCT

Le 05/01/2020 à 19:48Mis à jour Le 05/01/2020 à 20:08

TOP 14 – Les Toulonnais n’ont pas fait de détail ce dimanche, venant à bout du CO (43-3), avec en prime le bonus offensif. Les Castrais, trop indisciplinés, n’ont pas existé à Mayol. Le RCT s’affirme de plus en plus.

Semaine après semaine, Toulon se bonifie et la performance du jour face à Castres s’inscrit dans cette lignée. Les joueurs de Patrice Collazo ont largement dominé les débats en se rendant la tâche facile, optimisant leurs temps forts et capitalisant sur l’indiscipline du CO. Si dans ce domaine, le RCT ne s’est également pas montré exempt de tout reproche avec le carton jaune contre Romain Taofifenua (15’, plaquage dangereux) et l’exclusion de Corentin Vernet pour deux avertissements sur des actes d’antijeu (59’ et 76’), les 15 pénalités des Castrais ont été rédhibitoires.

Pour preuve, ces quatre exclusions temporaires à l’encontre des hommes de Mauricio Reggiardo qui pourra regretter cette envie et cet engagement non canalisés – voire mal exploités – par ses troupes. Jody Jenneker (2’), Wayan De Benedettis (25’), Victor Moreaux (32’) et Kevin Gimento (37’) ont été sanctionnés, et par deux fois cela aura été synonyme d’essai de pénalité pour des mauls écroulés (2’ et 32’). Dans ce contexte, difficile d’exister et de rivaliser. D’autant qu’avec une mêlée qui a pris l’eau, le CO n’a pas rivalisé dans le combat, ne s’offrant aucune munition.

La force collective des Toulonnais

Dans la belle copie rendue par les Varois, il faut souligner cette efficacité collective. Si quelques individualités ont brillé, à l’image de Louis Carbonel, c’est bien tout une équipe qui s’est distinguée. En plus des deux essais de pénalité, ce sont pas moins de quatre réalisations qui sont venues régaler le public de Mayol. D’une chevauchée sur l’aile gauche, Carbonel profitait d’une différence d’Anthony Etrillard (33’). Celui qui était aligné comme premier centre se distinguait également d’une merveille de jeu au pied pour servir dans la course Daniel Ikpefan, auteur ensuite d’un exploit individuel (68’).

Romain Taofifenua s’est repris après son carton, d’une percée gagnante pour une conclusion en force (36’) tandis que Gervais Cordin marquait son premier essai en championnat sous ses nouvelles couleurs sur un renversement bien mené dans la continuité d’une touche (50’). Il s’agit d’un dixième match sans défaite toutes compétitions confondues pour Toulon, et même du huitième succès sur cette série !

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0