Icon Sport

Toulon : que peut apporter Nonu ?

Toulon : que peut apporter Nonu ?
Par Nicolas Zanardi via Midi Olympique

Le 06/11/2020 à 17:06Mis à jour Le 06/11/2020 à 17:23

TOP 14 - Après une semaine de septaine, le All Back double champion du monde ne sera logiquement pas aligné pour la réception de Brive. Mais on n’en attend pas moins beaucoup ces prochaines semaines, du côté de la Rade...

Officialisé le 26 septembre, le retour de Ma’a Nonu à Toulon (où il avait déjà évolué entre 2015 et 218) n’a été effectif que la semaine dernière, avec des premiers pas dans le tout nouveau centre d’entraînement orchestrés en grand pompe. Un bon mois de latence évidemment lié aux contraintes sanitaires et administratives du moment qui ont évidemment attisé l’impatience des supporters toulonnais… Lesquels, malheureusement, n’assisteront pas encore ce soir au grand come-back du cousin de Tana Umaga. En raison ? L’inévitable septaine par laquelle tout ressortissant du bout du monde doit passer à son arrivée dans l’Hexagone qui, bien que désormais terminée, n’a pas permis au double champion du monde de s’entraîner cette semaine. "Son intégration s'est bien passée, on est évidemment très contents qu'il soit là, se félicitait hier l’entraîneur des trois-quarts Julien Dupuy. Il a hâte de rejouer, il a le sourire, il est heureux. Tout va bien pour lui, on va essayer de l'aider au maximum. On le remet petit à petit sur le chemin de l'entraînement, on verra ce qu'il se passera par la suite."

Débuts à Mayol contre Pau ?

Cette suite ? Si les Toulonnais se rendront à Agen la semaine prochaine, il semble difficile d’envisager avoir Ma’a Nonu y effectuer son grand retour. D’abord parce qu’à 38 ans, le All Black aux 103 sélections a évidemment besoin de relancer la machine à l’entraînement, lui qui n’a plus joué depuis plus de huit mois. Mais surtout de s’imprégner des nouveaux principes de jeu du RCT qui ont considérablement changé depuis l’arrivée de Patrice Collazo… Voilà pourquoi on peut logiquement estimer que le staff varois compte encore sur le week-end "off" du 21 novembre pour préparer au maximum Nonu afin de le lancer dans des conditions optimales face à Pau, le 28 novembre.

Les entraîneurs toulonnais attendant évidemment de voir l’homme aux dreadlocks apporter sa puissance au milieu du terrain, mais pas seulement… En effet, à la sortie du confinement en Nouvelle-Zélande, Ma’a Nonu était passé de l’autre côté de la barrière dans son club formateur de l’Oriental Rogontai. Preuve d’une certaine réflexion sur le jeu, fruit de son incomparable expérience, dont Patrick Collazo entend qu’il imprègne également ses jeunes partenaires varois. Une mission de "papa", en somme, dont la portée ne se mesurera pas seulement par son apport direct sur le terrain...

Contenus sponsorisés