Icon Sport

Saga Racing 92 - Les Racingmen sont prêts au combat

Saga Racing 92 - Les Racingmen sont prêts au combat
Par Marc Duzan via Midi Olympique

Le 21/07/2020 à 15:18Mis à jour Le 21/07/2020 à 15:19

TOP 14 - Plus timides qu’à l’accoutumée sur le marché des transferts, les Racingmen se présentent néanmoins comme l’un des grands favoris du Top 14.

Les temps sont durs… Si, si… Même au Racing. Hé quoi ? Le recrutement, si l’on excepte l’arrivée de Kurtley Beale, a été modeste ; le budget du club est à la baisse et, plus globalement, les affaires du mécène (Jacky Lorenzetti) ont elles aussi subi l’impact de la crise sanitaire : "L’immobilier était à l’arrêt, la bourse au plus mal et, dans le vin, les clients américains, chinois ou russes ont tous disparu. Malgré tout, le moral est bon : il est aujourd’hui temps de rebondir." Le patron du Racing, troisième à la fin du dernier exercice, poursuit : "J’ai quelques regrets sur la saison précédente : on avait un moral d’acier avant les phases finales et le coronavirus nous est tombé sur la tête. J’aurais néanmoins voulu aller au bout et disputer les phases finales du Top 14 (en août) : je n’ai pas été suivi (par les autres présidents, N.D.L.R.), tant pis ; l’objectif, désormais, c’est le quart de finale de Coupe d’Europe face à Clermont."

Lorenzetti : "Boffelli ne viendra pas"

Et la suite, alors ? N’oublions pas que la Paris-La Défense Arena, comme tout espace clos, sera en effet soumis à un protocole drastique au moment où la saison reprendra. Lorenzetti, encore : "Depuis la covid-19, on a annulé 400 000 places à l’Arena mais pour le premier concert de l’année 2021 (Koffi, un artiste congolais), nous avons vendu un nombre incroyable de tickets. Le rugby profitera, je l’espère, du même élan d’hédonisme : afin que notre stade subisse le même sort que les autres enceintes du Top 14, nous avons ainsi réalisé de gros travaux d’aménagement ; on renouvelle désormais 1 million de mètres cubes d’oxygène par heure. À la reprise, on sera donc considéré comme un stade en plein air." Passé ce laïus, "JLO" nous a enfin assurés (c’était le lundi 13 juillet, à 14 h 54 précises) que le Puma Emiliano Boffelli, "quoique talentueux", ne rejoindrait pas le Racing après le Rugby Championship. "Non, ça ne se fera pas." Et c’est désormais gravé dans le marbre.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés