Icon Sport

Raconte moi ton essai... Matthis Lebel

Raconte moi ton essai... Matthis Lebel
Par Rugbyrama

Le 04/12/2019 à 14:29

Top 14 - Le Stade Toulousain s'est largement imposé face au promu Bayonnais 45 à 10 dimanche à Ernest-Wallon. Si cette rencontre a été dominée par les rouge et noir, c'est Matthis Lebel qui a permis à son équipe de creuser l'écart au score en inscrivant le deuxième essai de cette partie... Déjà son troisième essai de la saison en championnat.

C'est toujours particulier pour voir les supporters d'une équipe ou d'une autre de voir l'un de ses joueurs plonge dans l'en-but pour la première fois de la saison. Ce dimanche, c'est l'ailier Matthis Lebel qui a inscrit le deuxième essai de son équipe permettant de creuser l'écart en première mi-temps. Il est à la conclusion d'un mouvement spontanée et inspiré, partie d'une touche jouée rapidement par Pierre Pagès. Le double champion du monde des moins de 20 ans raconte :

" Cette action va très vite. Notre demi de mêlée joue une touche rapidement sur l'aile droite au niveau des 30 mètres de l'en-but de Bayonne. Ensuite, il y a un gros travail des avants qui nous mettent dans l'avancer et nous permettent de rentrer dans les 22 mètres." C'est à ce moment où les arrières toulousains entrent en scène. Il poursuit, "Comme on sait le faire, on bascule rapidement sur un jeu au large. Là, après une animation des arrières, Thomas Ramos décide de sauter François Cros et de me donner le ballon. Je suis au niveau des 22 mètres et il me reste plus qu'à sprinter dans mon couloir pour inscrire ce bel essai. Un essai qui nous fait du bien et qui nous permet de creuser l'écart au score et qui fait plaisir à notre public ! "

Un essai qui permet de faire le break pour le Stade Toulousain. À ce moment de la rencontre, à la 23ème minute, les rouge et noir mènent alors 17 à 0. Sofiane Guitoune avait inscrit le premier essai de cette rencontre quelques minutes plus tôt. Matthis Lebel , heureux d'avoir marqué, ne pensait pourtant pas aller au bout sur cette action : "Même si j'avais de l'espace dans mon couloir, c'est vraiment un essai d'ailier qu'il faut savoir marquer. Je sens la pression défensive revenir très vite sur moi. Au début, je pensais devoir utiliser le raffut, je pensais que le quinze de Bayonne allé me gêner dans ma course. Mais avec la vitesse et le décalage, j'ai réussi à viser la ligne sans me faire reprendre. J'ai quand même dû plonger dans l'en-but, sinon à mon avis, la défense m'aurait envoyé en touche (rires) ! "

Au final, le scénario du match a fait que le Stade Toulousain s'est imposé facilement, 45 à 10. Une belle victoire dans ce match de Top 14 placé au milieu de journées de Champions Cup. Les deux cartons rouges du côté Bayonnais on permit d'inscrire cinq essais par l'intermédiaire de Guitoune, Lebel, Castets, Galan et Tafili. Une victoire pleine d'autorité avant la double confrontation contre Montpellier en Coupe d'Europe.

Par Damien Souillé

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0