Icon Sport

Racing 92 : un derby en pensant à l’Europe

Racing 92 : un derby en pensant à l’Europe

Le 06/11/2019 à 16:26Mis à jour Le 06/11/2019 à 16:28

TOP 14 - Dimanche (16h45), le Racing 92 dispute un match capital sur la pelouse du Stade Français pour sortir de la zone rouge. Mais ce derby doit également permettre aux Racingmen de préparer au mieux leur début en Coupe d’Europe.

Le Racing 92 vit peut-être les trois semaines les plus importantes de sa saison. Ce constat semblera exagéré pour certains mais le cycle de trois matchs qui se présente est indéniablement un moment clé de cette saison. Dimanche, le club francilien, actuellement 13ème du TOP 14 avec 13 points, cherchera à décrocher un match référence sur la pelouse du Stade français Paris. Encore loin de son plan de marche au niveau comptable, avec seulement deux victoires en huit rencontres, le Racing 92 ne peut se permettre le moindre faux-pas à Jean-Bouin au risque de voir les Parisiens revenir à hauteur.

" Ça va être un match très engagé"

Si l’affiche entre les deux équipes a souvent eu du mal à exister autour du concept de "derby", cette rencontre s’annonce particulièrement disputée cette saison entre les deux mauvais élèves du championnat. "Il y a forcément beaucoup d’enjeu, souligne Chavancy. C’est la première fois que les deux clubs se retrouvent relégables… comme quoi on a bien fait de ne pas faire la fusion (sourire). Ça va être un match très engagé mais peut-être qu’on aura un peu moins de pression en allant jouer chez eux. En tout cas, on aura à cœur de faire un grand match et de continuer sur l’état d’esprit qu’on a eu à La Rochelle".

Les Saracens et le Munster dans la tête

Pour s’en sortir face aux hommes de Heyneke Meyer, les Racingmen devront proposer un match abouti sur le plan de la conquête, de l’occupation, de l’engagement et de la discipline qui condamne régulièrement les équipes sur la scène européenne. L’Europe, justement, s’invitera un peu Porte d’Auteuil dimanche après-midi. Au delà de ce derby, les hommes de Laurent Travers ne peuvent en effet fermer les yeux sur les deux rencontres proposées en ouverture de la campagne 2019/2020 de la Champions Cup : réception des Saracens, tenants du titre, avec sa pléiade d’internationaux anglais ; déplacement à Thomond Park pour défier le Munster.

"Ce derby est primordial déjà pour intégrer tous les internationaux qui reviennent de la Coupe du monde. C’est la rencontre parfaite pour se hisser à l’intensité de la Coupe d’Europe", insiste Henry Chavancy.

Le Racing fait profil bas

Pour espérer exister dans cette poule de la mort où figure également la province galloise des Ospreys, le Racing 92 n’a donc plus de temps à perdre. Mais dans les allées du centre d’entraînement du Plessis-Robinson, le même son de cloche résonne : faire profil bas. "Pour l’instant, on n’est pas en position d’ambitionner quoi que ce soit. Il faut déjà faire preuve d’humilité", glisse un membre du staff. Avec l’espoir toutefois de retrouver au plus vite la lumière.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0