Icon Sport

Premier succès de la saison pour le Stade français

Premier succès de la saison pour le Stade français

Le 07/09/2019 à 22:35Mis à jour Le 07/09/2019 à 23:18

TOP 14 - Victorieux (33-27) de solides Bayonnais, très consistants en seconde période, les Stadistes pourtant dominateurs en première période ont laissé les Basques revenir dans la partie. Bousculés jusqu'à leurs derniers retranchements, les visiteurs ont raté les pénalités du bonus défensif sur la fin de la rencontre, une récompense qui aurait été méritée au vu de l'investissement de Bayonne.

Pourtant, les Parisiens furent convaincants sur leurs premières initiatives. Cherchant les extérieurs systématiquement, avec une vitesse d’exécution louable, les hommes de Meyer concrétisaient leurs premières passes d'armes. Par deux fois Lapègue hérite de transmissions sublimes pour terminer une domination conséquente. Hamdaoui ira de sa réalisation (la 3 ème depuis le début du championnat) pour créer un écart significatif (17-0, 15 ème). Autour d'un Segonds impérial au pied (7/7, 18 points ce soir), les Parisiens semblaient bien partis pour construire un succès important pour la suite, tout en se rassurant dans le contenu sans être flamboyant. 27-10 à la pause après que Ruru se faufilait à travers la défense (déjà) passive des locaux pour atténuer la note et prévenir aussi d'un retour qui s'annonçait.

L'Aviron rivalise encore

Jean-Bouin retenait son souffle à plusieurs reprises au retour des joueurs sur le pré. Graaff intenable du fond de terrain et plus globalement le collectif de l'Aviron, totalement revitalisé dans ses possessions, insistait à plusieurs reprises. Gorin marquera en force pour remettre les siens à portée de fusil (30-24, 57 ème). De quoi rappeler aux Basques, leur première escarmouche à l'Arena quinze jours auparavant, et flairer le nouvel exploit possible face à des Stadistes tétanisés dans le jeu. Avec plus de maîtrise sur les moments forts, sans quelques détails fâcheux sur les avancées, l'Aviron aurait pu créer une nouvelle sensation.

Top 14 - Adrien Lapegue (Stade français) contre Bayonne

Top 14 - Adrien Lapegue (Stade français) contre BayonneIcon Sport

Qu'importe, malgré deux pénalités ratées dans les ultimes instants, les hommes de Yannick Bru ont prouvé encore une fois que leur statut de Champion de France de Pro D2 n'était pas usurpé. Les Parisiens, amorphes et manquant de liant, auraient pu s'incliner sans crier au scandale. Au final un succès étriqué pour le Stade Français, sans saveurs dans les intentions et les comportements. Paris avec 5 unités remonte vers le haut du classement, mais devra rectifier le tir sous peine d'être puni la semaine prochaine pour un déplacement qui s'annonce délicat pour les Stadistes à Bordeaux-Bègles. Pour le promu calé en milieu de tableau, le bonus défensif n'était pas loin, et malgré 17 unités de retard à la pause, la force de caractère de ce groupe pourrait annoncer des lendemains sympathiques avant de recevoir Castres la semaine prochaine.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0