Icon Sport

Montpellier vacille puis brille

Montpellier vacille puis brille

Le 07/09/2019 à 22:32Mis à jour Le 07/09/2019 à 23:29

TOP 14 - Après 40 minutes insipides, Montpellier a finalement renversé le Stade Rochelais au retour des vestiaires (30-16). Aucun bonus dans une partie qui a mis du temps à s’emballer.

Retrouvailles finalement amères pour le Stade Rochelais. La visite rendue, dans l’Hérault, à son ex-entraîneur Xavier Garbajosa, s’est finalement soldée par une défaite 30-16. Pourtant, la Rochelle l’avait plutôt en mains, ce match. Jusqu’à l’heure de jeu et une double peine qui restera sans doute longtemps en travers de la gorge des Maritimes (63e). Le carton jaune litigieux brandi contre Kerr-Barlow sonne comme le tournant d’une partie ensuite totalement dominée par des Cistes qui enchainent une deuxième victoire de rang au GGL Stadium.

Peu d’observateurs ne se seraient pourtant risqués à mettre une pièce sur le MHR, à la mi-temps. « On n’est pas capable d’aligner trois temps de jeu ». Yvan Reilhac, au micro de Canal +, en avait lourd sur le cœur à l’issue de 40 premières minutes indigestes de la part du club héraultais. Sauvés par un retour décisif de Cruden (17e), puis par l’arbitrage vidéo refusant un second essai à un Arthur Retière qui venait de mettre quatre défenseurs dans le vent (32e), les locaux - privés de ballons et incapables de le conserver - n’ont rien montré en première période. D’où ce petit miracle de regagner les vestiaires avec seulement quatre points de retard au tableau d’affichage (6-10).

La Rochelle perd pied après un carton jaune litigieux

Une fulgurance aura suffi à lancer pour de bon la machine héraultaise. Un mouvement, aussi soudain que magnifique, impulsé et conclu 80m plus loin par Paul Willemse (48e). L’international français, blessé pendant la préparation du mondial au Japon, s’est même offert un doublé après l’heure de jeu (64e). Mais surtout juste après un fait de jeu qui a laissé pantois Tawera Kerr-Barlow et l’ensemble de ses partenaires. Le All Black champion du monde 2015, auteur d’un retour salvateur sur Ngandebé à 5m de son en-but, a pris un carton jaune pour ne pas avoir relâché le feu follet héraultais. Une faute finalement à la limite de l’imaginaire.

Réduit provisoirement à 14, le Stade Rochelais a fini par lâcher. Définitivement. Comme sur cet autre essai assassin de 80m (73e). Après une première mi-temps propre et seulement trois pénalités concédées, une paille par rapport à leurs deux premières sorties, les hommes de Jono Gibbes ont enchainé les approximations dès la reprise. A commencer par ces hors-jeux dans la zone des 10m, suite à une chandelle très courte du même Kerr-Barlow (44e). Montpellier, au-delà de rester invaincu sur ses terres face à la Rochelle, engrange les points en ce début de championnat. Au contraire de Maritimes toujours muets à l’extérieur avant de recevoir le champion de France en titre, le Stade Toulousain, samedi prochain à Deflandre.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0