Icon Sport

Mola à propos de la décision de la LNR : "Chacun défend ses droits"

Mola à propos de la décision de la LNR : "Chacun défend ses droits"
Par Rugbyrama

Le 24/09/2020 à 18:33

TOP 14 - Lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant-match, Ugo Mola s’est exprimé sur la décision de la LNR d’attaquer la FFR en justice au sujet du calendrier du XV de France.

"Ce n’est pas l’absence d’entente qui me pose problème. C’est juste qu’on doit prendre en compte tout le rugby français et c’est là la question. J’entends souvent parler de la dichotomie entre monde amateur et professionnel. Je peux vous assurer que nous on prend vraiment le monde amateur en considération ne serait-ce qu’avec notre club et dans le partage qu’on est capable de faire avec les autres. Mais la dichotomie entre la ligue et la fédération elle est lié au fait qu’on se retrouve sur une formule à sept semaines et six rencontres de haut niveau à jouer alors que trois matchs, plus le match en retard contre l’Irlande avait été prévu au départ. Je pense que chacun est dans son rôle. Après il y aura des gens qui décideront et qui jugeront de ce qui est le mieux pour les uns et pour les autres. Ce n’est pas la guerre. Il ne faut pas le vendre comme une guerre c’est juste que chacun défend ses droits."

"On met les joueurs en danger"

"Je comprends que les calendriers ne peuvent pas se superposer. Je comprends la position de Fabien Galthié et de son staff mais je comprends surtout la position des clubs qui se retrouvent en grande difficulté si nos joueurs sont amenés à partir 6 matchs quand ils auront joué pour la plupart des phases finales européennes et cinq ou six matchs de championnat donc déjà on met les joueurs en danger. C’est ça qu’on veut réguler. Après ce n’est pas la guerre, il faut arrêter de voir la guerre partout. C’est juste un moyen légal de faire valoir ses droits et après on se pliera à la décision qui sera prise. C’est d’autant plus problématique au Stade Toulousain quand on sait qu’on pourra être impacté entre huit et neuf joueurs sur une formule à trente et un et entre onze et douze sur une formule à quarante-deux joueurs. On est très attentif et on attend de voir ce qu’il va se passer".

Propos recueillis par Damien Souillé.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés