Icon Sport

Même attendu, le promu bayonnais est intraitable

Même attendu, le promu bayonnais est intraitable

Le 05/10/2019 à 19:28Mis à jour Le 05/10/2019 à 21:07

TOP 14 - Pour ce match comptant pour la 6ème journée du championnat, les deux équipes se sont rendues coup pour coup, et c'est Bayonne qui est sorti vainqueur (27-29 ). Le SUA a inscrit 4 essais par le biais de Ryan, Abadie, Sadie et Farré. L'Aviron bayonnais a vu un doublé de Muscarditz ainsi que des essais de Ruru et Robinson.

Une semaine après avoir fait tomber La Rochelle dans son antre de Jean Dauger à 14 contre 15, Bayonne a remis le couvert à Agen. Si le début de saison des Basques a pu surprendre plusieurs adversaires, cette fois Agen était prévenu. Entre le promu Bayonne et Agen, cette rencontre valait son pesant d'or dans l'optique du maintien. Agen était donc prévenu, ce Bayonne-là arrivé avec les dents longues à Armandie. Bayonne repart d'Agen avec un nouveau succès dans les valises et une troisième place provisoire dans ce championnat de Top 14. Tandis qu'Agen doit se contenter d'un bonus défensif et reste bloqué dans la deuxième partie du classement.

Une première période à sens unique

La prévention ne fait pas tout, puisque Agen a été cueilli à froid dans cette rencontre. Le coup d'envoi de Romain Barthélémy pour Bayonne est long, Agen récupère dans les airs mais se montre trop joueur, Bayonne gratte la possession et file derrière la ligne par l'intermédiaire de Michael Ruru. 29 secondes, c'est le temps qu'il aura fallu à Bayonne pour inscrire le premier essai de la rencontre, une réalisation transformée par Romain Barthélémy (0-7, 1). Agen est touché dans son orgueil et réagit dans la foulée. La longue séquence est récompensée par l'essai de Dave Ryan, Raphaël Lagarde transforme et remet les siens au contact (7-7, 7).

Le public d'Armandie se dit alors que les Agenais sont entrés dans leur match, mais cet essai n'est qu'un arbre qui cache la forêt puisque c'est Bayonne qui se montre le plus séduisant. Sean Robinson redonne l'avantage aux siens avec déjà un deuxième essai pour Bayonne dans ce match (7-12). Agen est KO debout et s'en remet à la botte de Raphael Lagarde pour rester à distance raisonnable (10-12, 20). Mais dans le jeu Bayonne est étincelant, les Agenais sont aux abonnés absents. Sur une folle percée, Peyo Muscarditz file à l'essai, Romain Barthélemy transforme (10-19, 22). Peyo Muscarditz n'en a pas terminé avec de pâles Agenais et s'offre un doublé dans la foulée (10-26, 27).

Dominateur, Bayonne baisse quelque peu le pied sur la fin de première période mais creuse encore l'écart grâce à une pénalité de Romain Barthélemy (10-29, 30). En fin de premier acte, Agen tente de se rebeller mais manque cruellement de justesse dans le camp des Bayonnais qui gèrent. À la pause, Agen compte un débours de 19 points sur des Bayonnais majuscules.

Le rapport de force s'inverse

Totalement à côté de la plaque en première période, Agen change de braquet d'entrée et accule Bayonne dans ses 40 mètres. Après plusieurs séquences infructueuses, Agen trouve la faille et reprend espoir avec Paul Abadie qui file aplatir, (15-29, 45). Agen est méconnaissable, insiste et file encore à l'essai dans la foulée, cette fois grâce à Johann Sadie (20-29, 49). Bayonne ne parvient pas à souffler, à conserver le ballon lorsqu'il réussit à s'en saisir, Agen harcèle les Bayonnais sur chaque possession et enflamme le public d'Armandie lorsque Vincent Farré file à son tour derrière la ligne; d'autant que cette fois-ci Léo Berdeu transforme (27-29, 54).

Romain Barthelemy glane une pénalité pour redonner un petit peu d'air aux Bayonnais mais manque la cible (57). Agen domine encore, se présente à de multiples reprises à proximité des cinq mètres Bayonnais qui parviennent héroïquement à pousser Agen à la faute à de nombreuses reprises et à récupérer des munitions. Petit à petit Bayonne reprend la possession mais ne parvient pas réellement à se mettre en situation de scorer. Les Basques ferraillent pour ne laisser aucun point à des Agenais à l'affût. Bayonne passe les dernières minutes dans les 40 mètres d'Agen qui ne trouve plus la faille. Les Bayonnais s'imposent aux forceps grâce à un premier acte étincelant (27-29).

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0