Icon Sport

Le Stade Français rentre bredouille d’Agen

Le Stade Français rentre bredouille d’Agen

Le 19/10/2019 à 19:43Mis à jour Le 19/10/2019 à 20:43

TOP 14 - Le match de bas de tableau entre Agen et le Stade Français a basculé en faveur du SUA, logique vainqueur 27-14. Paris reste lanterne rouge du championnat et cède du terrain aux candidats annoncés pour le maintien.

Et si le Stade Français restait cantonné à jouer le maintien toute la saison ? Agen plonge Paris dans une situation plus que délicate ce samedi soir, après sa victoire 27-14. Le club parisien, bon dernier du Top 14, s’est logiquement incliné sur la pelouse d’Armandie. Trop brouillon et trop indiscipliné. Le SUA, qui menait 17-0 juste avant la pause, s’est fait peur l’espace de quelques minutes. Mais remporte finalement un succès précieux dans la course au maintien. Car tous les autres clubs de bas de tableau ont gagné, chez eux. La mauvaise opération comptable est donc pour Paris, désormais relégué à 5 points de la 12e place, au classement.

Si brillant à l’extérieur la saison dernière, venu gagner à Armandie d’ailleurs (6-19), le Stade Français cale toujours cette saison en déplacement. Revigorés le week-end dernier par leur victoire contre Toulon (33-30), les coéquipiers de Morne Steyn sont très vite retombés dans leurs travers, en terres agenaises. Dominateur en conquête, le SUA a même, un temps, semblé en mesure de mettre une fessée aux soldats roses, menés 17-0 après un doublé de Zafra (10e, 33e) et réduits à 14 en fin de première période pour un plaquage en l’air spectaculaire de Danty sur Berdeu (30e). Si l’addition n’est finalement pas si salée au tableau d’affichage, le contenu parisien n’a rien de rassurant.

Paris revient à 3 points puis lâche

Quand Delbouis (40e) et l’ex-agenais Béthune (43e) ont redonné espoir aux hommes d’Heyneke Meyer (17-14) et totalement relancé le suspense, le Stade Français a (re)craqué, dans la foulée. Victime d’un essai en première main marqué par Nathan Decron (45e), servi sur un plateau par Taulagi derrière une mêlée sur les 22m parisiens. Essai finalement décisif. Paris, qui a enchainé faute sur faute, ne s’est plus procuré la moindre occasion. Souvent écœuré par une défense agenaise agressive (50e, 58e).

Déjà battu deux fois à domicile cette saison, par Toulon et Bayonne, le SUA a resserré les rangs pour s’adjuger une victoire méritée et au combien cruciale dans ce long marathon vers le maintien. Provisoirement 8e au classement, les joueurs de Christophe Laussucq restent au contact de Brive, vainqueur avec le bonus contre l’Union Bordeaux-Bègles (30-9). Et distancent désormais le Stade Français, lanterne rouge, de 7 unités. Le derby face au Racing, dans trois semaines, s’annonce déjà électrique pour le club parisien.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0