Midi Olympique

Le Racing 92 frappe fort à Brive

Le Racing 92 frappe fort à Brive

Le 28/12/2019 à 17:49Mis à jour Le 28/12/2019 à 18:17

TOP 14 - Ce Racing 92 est décidément à l’aise en déplacement. Les Franciliens s’imposent (20-44) sur la pelouse de Brivistes pourtant habituellement très difficiles à battre dans leur stade Amédée-Domenech. Auteurs d’une performance pleine de maîtrise, les Racingmen réalisent un festival offensif avec 6 essais marqués. Forts de ce succès bonifié, ils recollent derrière les équipes de tête.

Les Brivistes ont l’habitude de faire des entames de feu dans leur Stadium. Mais s’ils ouvrent le score sur une pénalité de Laranjeira, les joueurs de Jérémy Davidson subissent ensuite rapidement les assauts de Racingmen très inspirés. Ce sont bien eux qui jouent à la sauce briviste. En puissance et avec maîtrise notamment. Ainsi, les visiteurs martyrisent la défense des locaux. Grâce à une excellente rampe de lancement qu’est la touche. En effet, dans le premier acte, les visiteurs inscrivent quatre essais suite à des lancements de jeu derrière celle-ci.

Avec Finn Russell tout d’abord (9e), se servant des appels de Chavancy et Dupichot autour de lui. Puis par Dupichot, sur l’aile opposée à celle où les Franciliens ont créé un ballon porté (13e). Avec Chat enfin à deux reprises pour directement valider des ballons portés (33e et 40e). Entre-temps, les locaux ont réagi par un éclair du pilier Doge (35e). A la pause, le CA Brive est malmené (13-29). Le deuxième acte s’écrit selon le même scénario. Les Franciliens évoluent dans un cadre qui leur convient parfaitement. Les avants comme Bird et Chat font souffrir la défense corrézienne à l’impact, Russell distribue parfaitement tandis qu’Iribaren dynamise. Cela aboutit à deux nouveaux essais. Par Thomas (60e) sur un ballon poussé vers l’aile droite. Puis avec Dulin l’opportuniste sur un petit jeu au pied d’un Russell inspiré (72e). Cette victoire des Racingmen est nette et indiscutable (20-44).

Un Brive asphyxié et sans solution

Les Brivistes subissent un sévère coup d’arrêt avec ce revers face aux Franciliens. Ils n’avaient plus perdu en championnat dans leur Stadium depuis le 7 avril 2018 et un match face au Lou (25-27). Depuis le début de cette saison de Top 14, les partenaires de Saïd Hirèche capitalisaient à domicile. Avec 5 victoires en autant de matchs joués. Là, ils ont subi la loi de Franciliens très précis, voire cliniques. Les Corréziens ont été asphyxiés par la défense adverse, ne réussissant pas à s’offrir de bonnes munitions en attaque. Le Racing 92 inflige ainsi 6 essais au CA Brive alors que les Corréziens n’en avaient encaissé que 7 sur les 5 premiers matchs à domicile de cet exercice. "C’est un Racing en mode coupe d’Europe", constatait avec lucidité l’entraîneur briviste Jean-Baptiste Péjoine au micro de Canal + au retour des vestiaires.

Le Racing 92 a en effet livré une performance XXL sur la pelouse briviste. Un succès bonifié qui lui permet de se replacer provisoirement dans la foulée des équipes de tête. Restera désormais à confirmer ce résultat à domicile. Où l’équipe francilienne n’avance pas sur le même tempo qu’hors de ses bases. Le prochain match aura valeur de joli test, en premier rendez-vous en 2020. Ce sera face à Clermont !

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés