Icon Sport

Le Hameau a tremblé

Le Hameau a tremblé

Le 07/09/2019 à 22:35Mis à jour Le 08/09/2019 à 11:30

TOP 14 - Héroïques durant 75 minutes, les Agenais pensaient tenir un succès majeur, contre une équipe paloise balbutiant son rugby (18-12). La délivrance viendra finalement de Watisoni Votu qui inscrit en fin de match l'essai de la victoire. Malgré une performance majuscule le SUA repart bredouille.

La Section en a bavé mais elle a bien remporté son deuxième match de l’année face à un concurrent direct pour le maintien (18-12). Freinés par un énorme déchet, que ce soit dans le jeu courant ou au pied, les Béarnais ont attendu les cinq dernières minutes pour reprendre les devants dans ce match décousu, grâce à Watisoni Votu (76e). Avant cela, Raphaël Lagarde (16e) et Johann Sadie avaient marqué les deux essais agenais de la partie. Avec l’aide du poteau, Clovis Le Bail a enlevé au SUALG le point de bonus défensif sur la transformation de l’essai de Votu, donnant à cette équipe lot-et-garonnaise bien des regrets.

Pau aurait pu se rendre cette rencontre tellement plus facile, eu égard à sa supériorité devant et en mêlée. Mais à quoi bon gagner les collisions et s’approcher sans trop forcer des 22 mètres adverses pour ensuite ne pas être en mesure de garder le ballon ? C’est tout le chantier qui attend le duo Manca-Godignon après le festival d’approximations et de fautes de mains offert par ses troupes et qui a permis à Agen de rester aussi longtemps dans la partie malgré son déficit de puissance.

Les buteurs palois également en panne

À force de gâcher maladroitement toutes ses munitions, la Section a donné à son adversaire du soir le droit d’y croire. D’autant plus après l’essai de Lagarde (16e), rendu possible par un plaquage raté de Tagitagivalu (16e). Menés à la pause, les partenaires de Quentin Lespiaucq n’ont pas eu assez de la mi-temps pour arranger leur problème de mains et ont dû en plus gérer la panne d’efficacité de leurs buteurs, Antoine Hastoy (45e, 66e) et Clovis Le Bail (73e) ratant tous deux des coups de pied dans leurs cordes pour faire basculer Pau devant au tableau d’affichage. Pour le plus grand plaisir des Agenais qui, sans révolutionner le rugby mais en se montrant appliqués et généreux en défense, ont donc cru au bon coup jusqu’à cet essai de Votu, qui s’est rattrapé de son absence défensive sur l’essai de Sadie.

Après leur dernière saison galère, les Palois ont donné, de par la qualité du contenu proposé ce samedi, des indications sur leur rôle à jouer cette année en Top 14. Un championnat du maintien qu’ils démarrent, tout de même, par deux victoires à domicile face à des rivaux annoncés (Brive et Agen) sans leur concéder le moindre point. C’est, avec la belle entrée de Malik Hamadache, auteur d’un essai (44e) et seul jouer de son équipe à surnager après la pause, la seule bonne nouvelle de la soirée côté palois.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0