Icon Sport

La Rochelle conserve son invincibilité à Marcel-Deflandre et remonte sur le podium

La Rochelle conserve son invincibilité à Marcel-Deflandre et remonte sur le podium

Le 22/02/2020 à 17:20Mis à jour Le 22/02/2020 à 18:03

TOP 14 - La Rochelle a difficilement battu le Rugby Club Toulonnais cet après-midi à Marcel-Deflandre (17-12). Arthur Retière a inscrit l'unique essai d'un match qui aura surtout été marqué par un duel de buteurs entre Jules Plisson et Anthony Belleau. Avec ce succès, les Maritimes grimpent provisoirement à la troisième place du championnat.

Si ce 55e guichet fermé consécutif sonnait les retrouvailles avec l'historique entraîneur rochelais, Patrice Collazo, les deux équipes ne laissaient aucune place à l'émotion. Et après seulement trois minutes de jeu, Jules Plisson inscrivait les premiers points de la rencontre. Agressifs et parfaitement entrés dans le match, les Maritimes prenaient de vitesse une équipe toulonnaise pénalisée quatre fois lors des onze premières minutes. L'occasion pour le buteur maison de creuser l'écart au score (9e, 6-0) après avoir trouvé le poteau deux minutes plus tôt. Rien ne semblait alors pouvoir stopper les Jaune et Noir, qui inscrivaient trois nouveaux points à la 17e minute de jeu (9-0). La messe était dite ? Ce serait mal connaître l'accrocheuse équipe toulonnaise qui, après avoir courbé l'échine, remettait la main sur le ballon. Mieux en place et plus disciplinés, les joueurs de Patrice Collazo faisaient peu à peu leur retard, et rentraient aux vestiaires avec seulement six longueurs à remonter au tableau d'affichage (12-6, grâce à l'adresse d'Anthony Belleau) !

Le carton jaune de Facundo Isa coûte cher au RCT

La seconde période démarrait par un modèle de ballon porté toulonnais, qui montrait à qui en doutait que les Varois ne se contenteraient pas d'avoir fait douter La Rochelle, et permettait à Anthony Belleau d'inscrire une nouvelle pénalité (44e, 12-9). La suite de la rencontre ? Toulon insistait, trouvait des brèches et se voyait offrir une opportunité de revenir à égalité à la 55e minute de jeu (pénalité à 25 mètres légèrement sur la gauche des perches). C'était sans compter sur un appel à la vidéo de l'arbitre de la rencontre, qui observait une charge illicite de Facundo Isa. Résultat : carton jaune, pénalité inversée et grosse colère du banc toulonnais, surpris que l'arbitre ait pu demander la vidéo (alors qu'il ne l'avait pas fait dans un premier temps) sous la pression du public maritime. Toujours est-il qu'en supériorité numérique, les Rochelais remettaient la main sur le ballon, et inscrivaient un essai en bout de ligne à la 62e minute de jeu. Servit sur son aile, Arthur Retière crochetait son ami d'enfance Gervais Cordin pour aller à dame. Mais nouvelle problématique : Jules Plisson avait-il joué le ballon alors qu'il était au sol, quelques instants avant que ne soit servit Retière ? L'arbitre accordait en tout cas l'essai du feu-follet rochelais, qui permettait à son équipe de s'envoler au tableau d'affichage : 17-9. Toulon continuait d'y croire mais ne revenait jamais au score. Dans un week-end où presque tous les candidats aux places qualificatives vont s'affronter, ce choc entre Rochelais et Toulonnais devait permettre à l'une des deux équipes de s'asseoir provisoirement sur la troisième place du Top14. Et au terme d'une rencontre accrochée, ce sont finalement les Rochelais qui s'imposent donc 17-12. Toulon obtient malgré tout un point de bonus défensif, qui pourrait compter en fin de saison.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés