Icon Sport

Guirado : "Pas du genre à essayer de revivre le passé"

Guirado : "Pas du genre à essayer de revivre le passé"

Le 09/11/2019 à 18:54Mis à jour Le 09/11/2019 à 19:05

TOP 14 - Sa première sous ses nouvelles couleurs, son retour à Mayol et le dénouement de la Coupe du monde, Guilhem Guirado s'est longtemps confié après le match nul de son équipe contre Toulon (19-19).

Rugbyrama : Guilhem, un match nul à Mayol, c'est un bon ou un mauvais résultat, au regard de la physionomie de la rencontre ?

Guilhem Guirado : C'est quand même un bon résultat de prendre deux points à Mayol. On rattrape les points oubliés contre Bordeaux à domicile (17-15, 5e journée). Maintenant, on a forcément des regrets, de la déception. On aurait pu gagner sur la dernière action (ndlr l'arbitre retourne la pénalité suite à un geste d'humeur de Picamoles). Mais nous avons rivalisé dans le combat et été propres en défense. Je pense que le RCT a été supérieur dans ce qui concerne la tenue du ballon, mais pas sur les franchissements. Ça a finalement été un match équilibré. Une équipe a conservé le ballon, l'autre a été dangereuse.

C'est donc la frustration qui prédomine, ce soir ?

G. G. : Nous aurions pu attendre, en fin de match, et taper le drop... On a eu une vraie occasion de l'emporter. Maintenant, si tu regardes derrière, tu vois que tu étais mené 16-6 à l'heure de jeu... Donc on a fait preuve d'abnégation, de courage pour revenur. Le Top 14 est très long, et prendre des points ici, c'est toujours positif.

Personnellement, comment avez-vous vécu votre retour à Toulon, où vous avez joué cinq saisons ?

G. G. : Est-ce que j'étais ému ? Je dirais plutôt excité. Je ne suis revenu de France il n'y a que deux semaines et demi. J'ai donc revu des personnes familières, ça fait du bien. Ça a également été agréable de retrouver un club et un contexte que je connais depuis des années, ainsi que cette magnifique ville de Toulon. Des potes m'attendaient avant le match, d'autres m'attendent après. C'est forcément des moments particulier. Il y a beaucoup de plaisir.

Vous aviez dit ne pas savoir quel accueil vous attendrait à Mayol. Avez-vous craint d'être sifflé ?

G. G. : J'appréhendais un petit peu... Je suis Catalan et je sais comment ça fonctionne (sourire). Mais je savais également qu'il y a ici un public de passionné, qui aime le rugby et vit à travers le RCT, alors je me suis préparé en conséquence.

En tout cas vous ne vous êtes pas trompé de vestiaire avant le match...

G. G. : Non, car j'avais déjà connu ce vestiaire quand je jouais à Perpignan. Sincèrement je ne me suis pas concentré sur l'émotion. J'ai mis tout ça de côté. Alors oui, quand je suis rentré dans le stade, j'ai eu un flash, cinq ans en arrière. Mais ma philosophie a toujours été de me concentrer sur les étapes à venir. Je ne suis pas du genre à essayer de revivre le passé ou à penser trop loin dans le futur. Je pense au moment présent, ça me permet rester digne, droit et sincère. Je me suis préparé pour faire un match propre avec mes nouveaux coéquipiers. Voilà tout.

En revenant à la Coupe du monde, elle est désormais définitivement derrière vous ?

G. G. : J'attendais le dénouement du mondial pour véritablement passer à autre chose. C'était délicat, difficile de vivre ça de chez nous. Tu te dis qu'on n'était peut-être pas si loin. On aurait au moins aimé pouvoir tenter notre chance. Et jouer ces matchs. Mais désormais c'est véritablement fini. J'ai longtemps ressassé, repensé à ce quart de finale, mais retrouver ma famille et que le mondial soit définitivement terminé, m'a fait du bien. J'ai basculé, je me sens libéré.

D'autant que c'est une toute nouvelle aventure qui démarre pour vous à Montpellier...

G. G. : Rattaquer directement en club m'a aidé. Je suis content d'entamer cette nouvelle saison, de retrouver notre championnat bien aimé. Puis je découvre de nouveaux coéquipiers, c'est sympa. Je suis définitivement lancé dans ma nouvelle saison, ma nouvelle aventure.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0