Icon Sport

Entraînement semi-collectif à Toulon mais plaisir total

Entraînement semi-collectif à Toulon mais plaisir total
Par Pierrick Ilic-Ruffinatti via Midi Olympique

Le 23/07/2020 à 12:07

TOP 14 - S’ils sont séparés en deux groupes et ne se retrouveront à effectif complet qu’au retour de leurs congés, début août, les Toulonnais sont heureux de pouvoir à nouveau pratiquer quelque chose qui ressemble enfin à du (vrai) rugby.

Pionniers de la reprise post-confinement, les Toulonnais ont également été dans les premiers à retrouver le terrain pour leur présaison. Le 6 juillet, après deux semaines de vacances bien méritées, les joueurs de Patrice Collazo ont ainsi à nouveau foulé le gazon semi-hybride flambant neuf du centre d’entraînement Ange-Siccardi. Et s’ils pouvaient du coin de l’œil observer un "RCT center" qui connaît ses dernières heures de travaux - et devrait ouvrir ses portes fin septembre-début octobre - c’est bien sur le terrain que les coéquipiers de Charles Ollivon essuyaient leurs premières gouttes de sueur collective de la saison 2020-2021 ; ou plutôt semi-collective, le staff varois ayant fait le choix de composer deux groupes de joueurs.

De quoi griser le moral des troupes ? Pas le moindre du monde, les Toulonnais étant bien trop heureux de retrouver quelque chose qui se rapproche de plus en plus d’une présaison "classique". "Il y a eu beaucoup de sourires, beaucoup de transpiration aussi. On rentre dans le vif du sujet. Désormais, le confinement est derrière nous. Il n’y a pas de frustration par rapport à l’arrêt de la saison car on ne maîtrisait pas les événements. On essaye d’agir sur notre présent et notre avenir, confiait le capitaine du XV de France, Charles Ollivon, dans les colonnes de Var Matin. C’est vraiment la rentrée pour nous car nous pouvons enfin travailler avec contacts. Ça fait du bien même si les organismes ont souffert de la chaleur."

Isaia Toeava en reprise de course

Du physique avec ballons, du travail au sol, quelques contacts et des lancements de jeu : même si le dispositif du semi-collectif devrait être conservé jusqu’au 11 août, le rugby reprend petit à petit ses droits sur la rade, bien accompagné d’un immense soleil, venu accueillir Julien Dupuy qui faisait ses "vrais" premiers pas aux côtés du groupe : "Même si je le savais, il fait très chaud - même à 8 heures du matin - à Toulon", s’amusait en ce sens l’ancien demi de mêlée international au moment d’évoquer la reprise. "Sans véritablement que ce ne soit une surprise, nous avons retrouvé des joueurs en très bonne forme physique, ce qui nous a permis de démarrer à fond. Patrice (Collazo, N.D.L.R.) avait bien organisé le retour à l’entraînement et c’est ce qui nous a vraiment aidés à faire du qualitatif dès la reprise. Nous avons rattaqué costaud et tout le monde a répondu présent. Après des semaines d’impatience, tous les joueurs avaient le sourire."

S’ils doivent pour l’instant se passer de leur magicien Isaia Toeava, qui poursuit sa réathlétisation et est en reprise de course, les joueurs du RCT ont déjà pu rencontrer leurs deux autres nouveaux compagnons de route : le pilier Jérémy Boyadjis (ex-Rennes) et le deuxième ligne Thomas Jolmès (ex-La Rochelle).

C’est donc avec un effectif quasi-complet que le RCT poursuit sa préparation. Les prochaines étapes ? Un stage dans un lieu qui demeure à déterminer (mais en France) du 6 au 11 août, et des matchs amicaux contre Aix-en-Provence (21 août) et le Stade français (27 août, à Mayol). Comme si tout était en passe de rentrer dans l’ordre ? En tout cas de quoi offrir un avant-goût de "vrai rugby" dans ce qui semble être la dernière ligne droite avant une rentrée des classes - le 5 septembre à 15 h 15, sur la pelouse du Stade rochelais - plus attendue qu’elle ne l’avait jusqu’alors jamais été.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés