Icon Sport

Du Toit, Folau et rythme de vie de la LNR : Altrad dégaine

Du Toit, Folau et rythme de vie de la LNR : Altrad dégaine
Par Marc Duzan via Midi Olympique

Le 23/05/2020 à 10:25Mis à jour Le 23/05/2020 à 10:31

TOP 14 - Depuis le début de la crise sanitaire, le mécène de Montpellier s'était fait très discret. Toujours en course pour les municipales de Montpellier, Mohed Altrad est revenu dans un long entretien accordé à Midi Olympique sur les dossiers d'actualité les plus brûlants. Confidences.

Silencieux depuis plusieurs mois, le président du MHR Mohed Altrad, toujours en course pour les municipales de Montpellier, prend la parole dans Midi Olympique, s'exprimant sur tous les dossiers chauds du moment . Au fil de ce long entretien, l'entrepreneur héraultais s'étonne d'abord du modèle économique de la Ligue Nationale de Rugby, qu'il juge bancale depuis plusieurs années : « Prenez le coût de fonctionnement de la LNR. Cette institution, qui emploie beaucoup de personnel et fait appel à des prestataires extérieurs, a des frais de conseils, d'avocats, de déplacement, de bouche, de communication, de marketing… alors qu'elle n'a pas de recettes propres et vit des droits télés qui devraient revenir en grande partie aux clubs ». Passé le crochet porté à l'instance régnant sur le rugby pro en France, Mohed Altrad évique le recrutement de son club.

Concernant Israël Folau, le très controversé arrière de Dragons Catalans, le patron montpelliérain explique : « Entre lui et le MHR, les négociations ont duré deux mois. Ses interlocuteurs au club ont aujourd'hui l'impression d'avoir été floués, utilisés pour faire monter les enchères. La manière dont ils étaient traités dans cette affaire est difficile à qualifier... Folau, il a souhaité me parler au téléphone ; j'ai pris le temps pour lui. Et on finit comme ça... » Si Folau lui a échappé, il semblerait néanmoins que Mohed Altrad se positionne très bientôt sur le dossier Pieter-Steph Du Toit, récemment élu meilleur joueur du monde. Si ce dernier a prolongé son contrat à la Western Province d'une année supplémentaire, il sera néanmoins libre de tout engagement au printemps 2021. Arrivera-t-il alors dans l'Hérault ? « Les grands talents m'inspirent que ce soit dans le sport ou ailleurs, dit Altrad dans cette même interview. Du Toit m'intéresse. Mais jusqu'à présent, je n'ai eu aucun contact avec lui ». Cela ne saurait tarder, semble-t-il. Dans l'interview qu'il accorde au Midol, Mohed Altrad évoque enfin les négociations douloureuses engagées dans son club sur la baisse des salaires et lève pour la première fois sur son passé de dirigeant, dans le foot, alors qu'il était le partenaire maillot du Sporting de Toulon.

Retrouvez l'intégralité de cette interview sur www.midi-olympique.fr.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés