Icon Sport

Bayonne : Tayeb se sent "maintenu"

Bayonne : Tayeb se sent "maintenu"
Par Rugbyrama

Le 09/04/2020 à 14:57Mis à jour Le 09/04/2020 à 15:08

TOP 14 - CORONAVIRUS - Alors que les discussions se poursuivent entre les présidents de clubs de Top 14 et de Pro D2 depuis le début de la crise du Coronavirus et qu'ils ont décidé par vote, comme révélé sur Rugbyrama mercredi soir, que la saison en cours n'aurait pas d'incidence sur la prochaine si elle venait à être annulée, le président de Bayonne Philippe Tayeb considère son club "maintenu".

Certes, rien ne sera encore acté quant à une reprise ou non de la saison en cours tant que le gouvernement n'aura pas donné d'indications exactes sur un éventuel déconfinement, même si la possibilité d'une annulation pure et simple semble aujourd'hui privilégiée. N'empêche, comme le président de l'Aviron bayonnais Philippe Tayeb le confie dans les colonnes de Sud Ouest, lui et ses congénères ont entériné le fait qu'il n'y aura, quoi qu'il arrive, pas de relégation à l'issue de l'exercice : "Logiquement, il n’y aura pas de descente en Top 14 et en Pro D2, donc pour moi, on est maintenus."

Le bilan ? "C'est pas mal"

Tayeb vient même à sourire du bilan des siens, alors qu'il est arrivé aux manettes du club il y a un peu plus d'un an et demi : " Pour ma première année, j'ai été champion de France (de Pro D2). Pour la deuxième, je termine 9e du Top 14. C’est pas mal ! " Pour rappel, promu dans l'élite l'été après sa victoire contre Brive à Pau lors du match d'accession, l'Aviron bayonnais avait parfaitement débuté la saison actuelle, avec notamment une victoire de prestige sur le terrain du Racing 92, avant de connaître une série plus difficile. Reste que les Basques, avec cette 9e place au classement, réalisait jusque-là un parcours plus qu'honorable, ce dont se réjouissait donc Tayeb.

" S'il y a un jour un mec à 20 000 euros..."

Même si, comme la plupart des écuries, Bayonne et son président auraient préféré voir le championnat se poursuivre et si cette période aura forcément des répercussions économiques sur les finances du club, Tayeb considère aujourd'hui qu'elles pourraient pour autant ne pas être démesurées, toujours dans Sud Ouest : "Ce sera moins grave que pour certains clubs plus huppés. On a gardé la maîtrise de notre masse salariale. En 2020-2021, elle sera du même ordre que cette année, avec moins de joueurs et plus de qualité. Chez nous, s’il y a un jour un mec à 20 000 euros, c’est qu’il traverse le terrain tout seul. Notre bilan financier sera positif ou à l’équilibre même si personne ne peut dire aujourd’hui quel sera l’impact de la crise dans le prochain budget du club. Si quelqu’un sait, c’est qu’il lit dans une boule de cristal. Comment vont réagir les abonnés, le grand public, les partenaires ? Je n’en sais rien."

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés