Icon Sport

CA-Brive : un projet pour s’inscrire dans la durée !

CA-Brive : un projet pour s’inscrire dans la durée !
Par Rugbyrama

Le 22/08/2019 à 15:10

TOP 14 - Un an après sa descente, Brive s’apprête à retrouver le Top 14, pour la plus grande joie de ses supporters. Pour réussir à s’installer durablement dans l’élite, le club a mis en place un projet ambitieux. À commencer par une nouvelle pelouse hybride, que Saïd Hirèche et ses partenaires découvriront le 8 septembre prochain, à l’occasion du 100e derby du Massif-Central face à Clermont.

Débuter sa saison de promu par deux déplacements n’est pas toujours un cadeau. Pourtant, du côté de Brive, c’est plutôt une bonne nouvelle, synonyme de mise en œuvre d’une nouvelle pelouse hybride. Pour le Directeur Général du club, Xavier Ric, c’est le premier pas vers une importante remise en question des infrastructures du club : "On n’aura jamais les moyens des plus grands clubs français, dès-lors on a la volonté de s’appuyer sur la formation et la possibilité de donner du temps de jeu à nos jeunes joueurs. On est déterminé à orienter notre politique sportive sur ce secteur et par notre projet nous voulons nous donner les moyens au centre de formation de travailler dans les meilleures dispositions. Pour se faire, on va développer les infrastructures du stadium, à commencer par cette nouvelle pelouse hybride."

Un budget de 17 millions d’Euros

Pour le manager, Jérémy Davidson, la formation ne doit pas être une fin en soi : "C’est important de former des joueurs mais nous avons aussi la volonté de pouvoir les garder avec nous pour aider l’équipe à perdurer dans l’élite. Peu à peu nous voulons construire un projet ambitieux sur la durée, pour essayer de devenir un plus grand club." Pourtant, avec un budget avoisinant les 17 millions d’Euros, l’un des plus petits du Top 14, le club corrézien doit faire preuve d’ingéniosité pour combler ce déficit.

Alors au programme, pas d’arrivée fracassante à espérer en termes de recrutement, mais un développement des infrastructures pour évoluer vers une certaine forme d’excellence selon Xavier Ric : "Nous avons décidé de développer ce projet de manière raisonnée, sur plusieurs saisons. La première étape était la remontée en Top 14 et maintenant nous pouvons entreprendre la mise en œuvre d’un nouveau centre d’entrainement pour développer la formation et l’amélioration de notre stade pour améliorer l’accueil du public."

Un projet global qui passe aussi par le jeu

Mais pour réussir dans son entreprise, Jérémy Davidson a également conscience qu’il est essentiel de faire évoluer le jeu de son équipe : "La saison passée nous avons choisi d’évoluer vers un jeu plus complet, basé sur le mouvement. Pour donner les moyens à l’équipe de mettre en place ce projet de jeu, nous avons fait le choix de mettre en place une nouvelle pelouse hybride, qui nous permettra de donner de la vitesse." Une pelouse qui ne sera prête que pour la troisième journée de championnat et la réception de Clermont dans le cadre du 100e derby du Massif-Central.

Pour Brive, la saison débutera alors par deux déplacements, un phénomène qui n’inquiète pas forcément le capitaine Saïd Hirèche : "La saison passée on a retrouvé peu à peu de la confiance dans nos matchs à l’extérieur. Il faut s’appuyer sur cette expérience pour aller chercher des points lors des deux premières journées et ainsi éviter de se mettre trop de pression dès le début." Pour installer le club durablement en Top 14, Brive a décidé de faire avec ses moyens, en s’appuyant sur un projet progressif et cohérent. Pour mettre le club sur les bons rails, Brive se déplace à Pau, pour la première journée de la saison, avec l’envie de mesurer sa progression sportive, et le plaisir de retrouver une ancienne connaissance : un certain Nicolas Godignon

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0