Icon Sport

Brive terrasse un Stade toulousain inquiétant !

Brive terrasse un Stade toulousain inquiétant !

Le 05/10/2019 à 19:43Mis à jour Le 05/10/2019 à 20:10

Top 14 - Les Corréziens ont battu 23 - 9 les champions de France, troisième gros bras à chuter consécutivement à Amédéé-Domenech après Clermont et Toulon.

Nouvelle victoire à domicile pour le CAB ! Après Clermont, après Toulon.. les promus Corréziens se sont offerts le scalp du Stade toulousain, champion de France en titre. Face à un club haut-garonnais incapable de mettre son jeu en place et de concrétiser les occasions, Brive a très clairement dominé la rencontre. Le demi-de-mêlée Julien Blanc s'est lui offert un doublé et a inscrit les deux seuls essais de la rencontre (6e, 42e). Le pied de Thomas Laranjeira a ensuite fait le reste en faveur des Coujous. Des Corréziens qui restent invaincus à domicile après ce troisième succès de la saison à Amédée-Domenech. De son côté, le Stade toulousain inquiète.

Une leçon d'envie plus qu'une leçon de rugby. L'impression que Brive n'a pas eu à forcer son talent pour venir à bout du Stade Toulousain, ce samedi soir à Amédée-Domenech (23-9). Sous les yeux de François Hollande, présent en tribune, les Corréziens ont montré, une fois encore, qu'ils étaient capables de rivaliser avec les plus hautes sphères du Top 14.

Entames décisives

Alors oui, Clermont, Toulon et désormais le Stade Toulousain ont tour à tour été privés de leurs internationaux pour venir défier le CAB. Mais aujourd'hui, les absences n'excusent pas tout pour les « Rouge et Noir ». Les joueurs d'Ugo Mola ont livré une piètre performance. Animation offensive complètement grippée, volonté défensive plus que relative... Aux innombrables en-avant commis par les Haut-Garonnais se sont succédé les quinze pénalités encaissées. Sans oublier les plaquages manqués, beaucoup trop nombreux également.

Par dessus tout, le Stade Toulousain a manqué ses entames face à Brive, encaissant un essai à la 6e minute par Julien Blanc, puis un autre par le demi-de-mêlée du CAB, dès le retour des vestiaires.

141 minutes sans marquer d'essai pour le Stade toulousain

S'ils ont couru après le score durant toute la partie, les Toulousains n'ont pas manqué d'occasions. Mais à chaque fois, un mauvais lancer en touche, un grattage corrézien, ou une faute de main haut-garonnaise sont venus couper l'herbe sous les pieds des coéquipiers de Jerome Kaino. Les champions de France en titre n'ont montré aucune cohérence ballon en main, manquant de profondeur et de justesse pour franchir la défense adverse. Résultat, aucun essai marqué aujourd'hui par les Stadistes. Plus que ça encore, les "Rouge et Noir" restent sur 141 minutes consécutives sans avoir trouvé l'en-but adverse, depuis l'essai de Matthis Lebel contre Pau en début de match (19e minute).

Douzième du classement, et peut-être même barragiste à l'issue de la 6e journée, le club toulousain va devoir trouver les solutions sous peine de prendre beaucoup de retard dans la course aux phases finales. En face, Brive continue de montrer un visage exemplaire à domicile. La recette idéale, sans doute, pour croire plus que jamais au maintien cette saison.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0