Icon Sport

Brive reçu 5/5, le Stade français gratte un bonus défensif

Brive reçu 5/5, le Stade français gratte un bonus défensif

Le 01/12/2019 à 14:17Mis à jour Le 01/12/2019 à 16:03

TOP 14 - Le duel de bas de tableau entre Brive et le Stade français sentait la poudre. Il a tenu ses promesses avec la victoire du club corrézien (26-21) après un match entre acharnés. Les Corréziens ont profité d’un quart d’heure de feu pour distancer les Parisiens. Puis sur une défense hargneuse pour résister aux assauts de ces derniers dans le deuxième acte.

Brive enregistre sa 5e victoire à domicile en autant de matchs, Paris trouve les ressources pour glaner un bonus défensif.

Pragmatisme puis quart d’heure de feu corrézien

Le CAB est redoutable à domicile et le club parisien peu efficace à l’extérieur depuis le début de saison mais désormais le Stade français veut surfer sur une dynamique incarnée par les nouveaux entraîneurs Laurent Sempere et Julien Arias. Le Stade français cherche à éviter le départ canon de Brive en mettant à son adversaire une grosse pression et en jouant dans son camp. Mais les visiteurs manquent de réalisme sur le premier quart d’heure. S’ils inscrivent une pénalité par Sanchez (9e) pour prendre le score, ils ne concrétisent pas leurs offensives (en avant dans l’en-but de Danty sur un ballon qui traîne à la 7e, en-avant de passe entre le centre et Fickou près de la ligne d’en-but à la 25e).

Brive a laissé passer l’orage et fait tomber la foudre sur son adversaire. Tout d’abord en profitant de l’infériorité numérique des Parisiens suite à un carton jaune de Danty (12e). Le pied de Laranjeira ramenant Brive aux commandes (15e et 21e). Surtout, l’éclair d’Axel Muller – qui intercepte une longue passe parisienne et file vers l’en-but – permet au CAB de s’échapper au tableau d’affichage. En ayant joué très peu de temps dans le camp adverse, Brive mène déjà 13-3. Et les Corréziens profitent de ce temps fort pour insister et mettre le feu dans la défense adverse, sous l’impulsion du duo Blanc-Muller. Une passe du premier pour le deuxième est proche d’aboutir au deuxième essai des locaux (29e).

Mais ce n’est que partie remise et dans la continuité, Asieshvili est à la conclusion en force (20-3, 31e). Le Stade français vient d’encaisser un 20 à 0 en un quart d’heure et semble un peu groggy. Toutefois, les joueurs de la capitale trouvent les ressources pour pousser Brive à la faute (carton jaune pour Muller, 39e) et profiter de leur supériorité numérique pour inscrire un essai juste avant la pause par Delbouis (20-8, 40e).

Paris entame sa reconstruction point par point

Le Stade français repartira de Corrèze avec quelques certitudes. Le club parisien contrarie Brive dans le secteur de la mêlée fermée notamment et après un échange de pénalités Sanchez-Laranjeira, les visiteurs réussissent à marquer par Hamdaoui. Au départ de l’action, une bonne mêlée justement pour fixer la défense… Les Corréziens qui restaient sur 22 succès de rang dans leur stade ne veulent pas se laisser faire. Ils font le dos rond face aux assauts parisiens et reprennent même une petite marge sur un nouveau coup de patte de Laranjeira (77e). Mais le Stade français présente un visage conquérant.

Dans la foulée de ses entrants comme Matera, les Parisiens multiplient les temps forts dans les 22 mètres adverses et s’arrachent pour récupérer une nouvelle pénalité. L’ancien Aurillacois Joris Segonds valide celle-ci (79e) et permet à son équipe de revenir dans le bonus défensif. Toutefois, il est trop tard pour espérer doubler les Brivistes sur le fil. Les partenaires de Saïd Hirèche s’imposent 26-21, concrétisant ainsi un cinquième succès consécutif à domicile en autant de matchs cette saison. En face, les Parisiens peuvent se consoler avec ce bonus et surtout avec une copie plutôt encourageante. Ils sont les premiers cette saison à ramener un point de la pelouse briviste. Le nouveau staff a parlé de reconstruction pierre par pierre, cela passe par un premier point…

Brive remonte au classement

Avec son succès, Brive remonte au classement et devrait boucler cette 10e journée au 8e rang dans le pire des cas de figure. Un bon bol d’air pour les Corréziens donc tandis que le Stade français reste englué à la dernière place. Après ce choc de bas de tableau en Top 14, les deux clubs évolueront à nouveau en Challenge européen. Avec une double confrontation contre le Zébre pour Brive et Bristol pour le Stade français. Avant les fêtes, les deux équipes retrouveront le chemin du Top 14 samedi 21 décembre. Avec un déplacement à Bayonne pour Brive et la réception de Pau pour le Stade français. Et les Parisiens devront cette fois-ci concrétiser les progrès entrevus.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0