Icon Sport

Brive reste maître à domicile !

Brive reste maître à domicile !

Le 28/09/2019 à 17:20Mis à jour Le 28/09/2019 à 17:35

TOP 14 - Après une première période menée avec intensité (20-7), les Corréziens s'offrent un succès avec autorité (39-17) face à des Varois trop maladroits dans leurs possessions. Sous l'impulsion d'un Thomas Laranjeira efficace au pied (24 points), le CAB quitte provisoirement la place de lanterne rouge, au contraire du RCT qui devrait glisser en milieu de classement après ce nouvel échec.

Les Brivistes démontraient d'emblée leur intentions avec un ballon de récupération dès le coup d'envoi, Kitione Kamikamica viendra concrétiser une première séquence pleine de justesse (7-0, 2 ème). De quoi avertir sur la suite des événements, les Corréziens portés par Amédée-Domenech, poursuivront leur domination. Réalistes à la moindre opportunité, le CAB profite des errements Toulonnais avec Franck Romanet opportuniste à souhait. L'ailier prolonge au pied cette possibilité pour inscrire déjà le deuxième essai des locaux (17-0, 15 ème). Un premier quart cauchemardesque pour le RCT, incapable d'inverser la pression, perdu dans une organisation plus qu'hasardeuse.

Le salut passera par les avants, efficaces au près et trouvant l'avancée sur les phases frontales. Porté par son pack, Christopher Tolofua marquera l'essai Toulonnais de la révolte (17-7, 19 ème). Insuffisant pour mettre en danger des Brivistes confiants, auteurs de conservations idoines sur les 22 mètres des joueurs de la Rade. Thomas Laranjeira juste avant la pause sécurisera le tableau d'affichage avant la pause(20-7, 34 ème). Les hommes de Jeremy Davidson assurent l'essentiel à ce moment de la partie malgré les pertes préjudiciables de François Da Ros et Stuart Olding, sortis sur blessures.

Le réalisme Corrézien

Capables de coups d'éclats, Toulon parviendra à recoller au score rapidement suite à une merveilleuse contre-attaque et un jeu de passes séduisant conclut par Daniel Ikpefan (20-14, 45 ème). Mais à l'image de la prestation globale des visiteurs, ce retour aux affaires sera contrasté par une indiscipline trop récurrente dans ce duel. Pénalisés à de nombreuses reprises sur des phases de jeu du CAB, Thomas Laranjeira l'un des grands artisans du succès des Corréziens (24 points, 100 % de réussite), punira le moindre écart des garçons de Patrice Collazo, fulminant sur le bord de touche devant tant d'irrégularités.

Enthousiasmants en fin de rencontre, les locaux clôtureront les débats par le meilleur effet, Hayden Thompson-Stringer inscrira une dernier essai suite à une échappée malicieuse de Joris Jurand dans un trafic Toulonnais délaissé. 39-17, un score qui pèse lourd peut-être selon la physionomie de la rencontre, mais logique face à la copie brouillonne et dispersée rendue par les Varois. Confirmation souhaitable à venir pour le CAB qui recevra le champion de France Toulousain la semaine prochaine tandis que les Toulonnais, calés en milieu de tableau, devront réagir inévitablement pour s'éviter des sueurs froides en accueillant le Stade Rochelais

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0