Other Agency

Bayonne : le challenge Perese

Bayonne : le challenge Perese
Par Midi Olympique

Le 26/07/2020 à 12:07Mis à jour Le 26/07/2020 à 12:15

TOP 14 - Après deux années à XIII, celui qui fait partie des gros potentiels au centre pour son pays natal, l’Australie, parviendra-t-il à s’acclimater à son nouveau club et faire ses preuves à l’Aviron ?

Arrivé à Bayonne depuis maintenant huit jours, Izaia Perese prend son mal en patience. Covid et précautions obligent, l’Australien, qui s’entraîne à l’écart du groupe, est testé régulièrement. Si tout va bien, il devrait rejoindre le collectif d’ici peu. Son recrutement ? Il fait suite à une volonté logique du staff de densifier une ligne de trois-quarts certes, qualitative, mais en manque de puissance, de facteurs X et "de punchs dans les duels. C’est pour ça que nous avons pris Joe Ravouvou et Izaia Perese, explique Yannick Bru. Tous deux ne sont pas des paris, mais des challenges que nous devons réussir." Si le manager de l’Aviron emploie, là, ce terme, c’est parce que le garçon sort de deux saisons à XIII et qu’il devra, à Bayonne, retrouver des repères à XV.

À vrai dire, le natif de Brisbane ne devrait pas avoir de problèmes, puisqu’il reste un joueur formé à quinze, international chez les jeunes, avec un bagage plutôt intéressant, malgré son âge. "J’ai en mémoire certaines images de son mondial U20 avec l’Australie, en 2017, où il jouait deuxième centre. Il avait été époustouflant" se rappelle Bru.

Bru : "On n’a pas recruté Radradra, mais un jeune avec un très gros potentiel"

Une fois qu’il sera acclimaté à son nouveau club et l’environnement qui va avec, Perese est donc appelé à devenir un des joueurs importants du dispositif offensif bayonnais. Capable d’évoluer au centre ou à l’aile, il devrait dans un premier temps être fixé avec le numéro treize dans le dos, même si le staff "ne se fixe pas de barrière" à ce sujet. Au-delà du terrain, il devra se montrer irréprochable dans son comportement de tous les jours. Il faut dire qu’en février dernier, alors qu’il défendait les couleurs des Broncos, l’ancien des Reds s’était fait arrêter en possession de drogue. "Izaia sait qu’il intègre un petit territoire où il y a beaucoup de proximité avec les supporters et où la passion est très grande note Bru. Il sait qu’il y aura une tolérance zéro sur son comportement extra-sportif. Il a 23 ans. Il a fait une bêtise. Dans un pays qui est très dur avec les affaires de produits stupéfiants, il a pris 100 heures de travaux d’intérêts généraux. Il n’a été reconnu coupable de rien, mais il a été associé à une erreur de jeunesse."Izaia Perese, que Michael Cheika avait retenu pour préparer une tournée avec les Wallabies en 2017, a donc, aujourd’hui, tout à prouver à l’Aviron. Il est attendu et pourrait surprendre. "Mais attention, on n’a pas recruté Radradra sourit Yannick Bru. On a recruté un jeune joueur avec un très gros potentiel. On pense qu’on peut le transformer en une vraie force pour l’équipe."

Pablo Ordas.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés