Rugbyrama

Bayonne s’impose face à des Castrais au réveil trop tardif

Bayonne s’impose face à des Castrais au réveil trop tardif

Le 14/09/2019 à 19:57Mis à jour Le 14/09/2019 à 20:06

TOP 14 - Après avoir gagné au Racing et avoir fait trembler Clermont puis Paris, l'Aviron Bayonnais s'impose cette fois-ci face à Castres 27 à 17. C'est le pied de Fajardo qui a fait la différence dans un match équilibré où les promus ont valeureusement défendu leur pelouse.

Après avoir idéalement lancé leur saison en s’imposant au Racing 92 (17-24) pour les Bayonnais et sur leurs terres face à Montpellier pour Castres (26-25), les deux équipes restaient sur deux revers consécutifs avant ce duel. Mais, porté par un public une nouvelle fois d’une aide précieuse, le promu Bayonnais a réussi à prendre la rencontre par le bon bout. Les Basques prennent la maîtrise du jeu d’entrée, Castres s’expose et offre une première cartouche à Brandon Fajardo, le buteur Bayonnais qui ne tremble pas (3-0, 5).

Dans la foulée Rory Kockott a la pénalité de l’égalisation au bout de son pied mais ne parvient pas à régler la mire (7). Si Bayonne est clairement dominateur, la première demi-heure est surtout un mano à mano entre les deux buteurs. Brandon Jajardo inscrit deux nouvelles tentatives, Rory Kockott lance son match avec une pénalité réussie (9-3, 29). Mais alors que Castres parvient jusqu’ici à faire le dos rond, Bayonne accélère encore, et fait rompre les Castrais. Sur une possession qui démarre dans ses propres 40 mètres, Bayonne fonce vers l’avant, Brandon Fajardo gagne de précieux mètres avant de lancer sur orbite Aymeric Luc qui file à l’essai à pleine vitesse (14-3, 29).

Dominé, Castres se rajoute une épine dans le pied avec le carton jaune qui vient sanctionner une faute de Benjamin Lapeyre (34). La double sanction puisque Brandon Fajardo inscrit une nouvelle pénalité (17-3, 34). À la pause, les Bayonnais bien mieux dans le jeu font logiquement la course en tête (17-3).

Castres se rebelle

Au retour des vestiaires, les Castrais sont les premiers à revenir sur la pelouse de Jean Dauger avec l’envie de se reprendre. Ils prouvent sur le terrain leur changement de braquet et dominent sans contestation l’entame de deuxième acte. Les mêlées dans les 22 mètres Basques se succèdent pour les Castrais qui finissent par être récompensés, d’un essai en force de Thomas Combezou, Rory Kockott transforme (17-10).

Totalement relancé Castres reprend confiance, mais les Basques ne tremblent pas et remettent les pendules à l’heure. En conclusion d’une longue séquence Filimo Taofifenua va aplatir, Brandon Fajardo transforme (24-10, 54). Mais le match est fou et Florian Vialelle pense redonner espoir aux Castrais, mais son essai est logiquement refusé, le ballon étant aplati sur la ligne de touche (55). Castres ne fait pas de cas de ce contre-temps et insiste. Bayonne ne parvient plus à sortir la tête de l’eau, subit et finit par craquer.

Sur un énième temps de jeu, Julien Caminati est lancé à droite et va aplatir, Julien Dumora transforme (24-17, 60). Alors que Castres reste à portée de fusil, Bayonne grâce au pied de Romain Barthelemy reprend un petit peu d’air au tableau d’affichage (27-17, 67). La fin de match est totalement débridée, les deux équipes se créent plusieurs situations de marque mais la victoire a choisi son camp. Bayonne signe un deuxième succès cette saison, le premier à domicile. Castres rentre Bredouille dans le Tarn.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0