Icon Sport

Agen contraint le Racing au partage des points

Agen contraint le Racing au partage des points

Le 12/10/2019 à 22:33Mis à jour Le 13/10/2019 à 05:40

TOP 14 - Pas de confirmation pour le Racing et un nul mérité pour Agen (27-27). Voilà le résultat d’un match accroché entre Franciliens et Suavistes. Pourtant, le Racing 92 avait fait parler la poudre il y a une semaine à Pau (3-31) et espérait confirmer ce regain d’énergie à domicile. Mais les Franciliens sont tombés sur une accrocheuse équipe agenaise.

Malmenée mais jamais complètement lâchée, l’équipe du Lot-et-Garonne a trouvé les ressources pour s’offrir le match nul sur la pelouse du Racing 92. Qui a décidément bien des difficultés à gagner à domicile cette saison.

Le Racing prend le score sans breaker

La victoire à Pau pouvait véritablement avoir lancé la saison des Franciliens. Pour cela, il fallait confirmer au sein de la Paris La Défense Arena où les locaux ont pour le moment plus perdu que gagné ! Dans le premier acte, les Racingmen comptent sur la vista d’Iribaren pour agrémenter le score. Solide au pied, le demi de mêlée met aussi sur orbite Louis Dupichot pour le premier essai de la partie (23e). Avec une mêlée très dominatrice, le Racing semble parti sur d’excellentes bases.

Au bout d’une demi-heure, les hommes de Laurent Travers mènent d’ailleurs 16-3. Mais une erreur d’appréciation d’Imhoff bien exploité par Tolot permet aux Agenais de revenir un peu dans le rétroviseur des locaux (16-10 à la pause).

Agen recolle et s’offre le nul

Le scénario est le même dans le deuxième acte. Le Racing fait la course en tête, scorant sur un essai de Le Guen (43e). Mais Agen ne se laisse pas décrocher et recolle encore avec un petit exploit de Decron (47e). Si les visiteurs sont par moment indisciplinés – ce qui permet à Iribaren de garnir le tableau d’affichage sur pénalités -, les Lot-et-Garonnais sont surtout diablement accrocheurs. Ils opposent une défense qu’ont du mal à breaker les Racingmen. Ce qui n'est pas forcément le cas sur les attaques adverses ! Peu à peu, Agen recolle très près du Racing et finit par passer devant sur un essai de Taulagi inscrit après une très longue séquence suaviste (24-27, 70e). Pour la première fois de la partie, Agen est devant au tableau d’affichage…

Le Racing assure alors le nul dans un premier temps sur une pénalité de Gibert (27-27, 73e). Et cherche à mettre à la faute son adversaire. Les Racingmen obtiennent une dernière pénalité que tente Sam Hidalgo-Clyde de 45 mètres, près de 4 minutes après la sirène. Son coup de patte vient mourir à quelques centimètres des perches et les Agenais peuvent exulter. Ils ramènent deux points précieux de cette belle bataille disputée à Nanterre. En face, c’est la soupe à la grimace côté francilien. En 4 matchs à domicile, les Racingmen ont connu un seul succès pour deux revers et un match nul. Un bilan bien décevant.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0