Icon Sport

Élisez votre XV de la saison de Top 14 : le premier centre

Élisez votre XV de la saison de Top 14 : le premier centre
Par Rugbyrama

Le 05/06/2020 à 08:41Mis à jour Le 05/06/2020 à 13:47

SONDAGE - En cette période d’arrêt des compétitions rugbystiques en France, Rugbyrama vous propose d'élire votre XV type de cette saison avortée du Top 14 2019-2020. En fonction des étoiles attribuées tout au long du championnat par Midi Olympique, nous avons sélectionné huit joueurs et c'est à vous de désigner le meilleur. Aujourd'hui, focus sur le premier centre.

Charlie Ngatai (Lyon, 21 étoiles)

Pour sa deuxième saison à Lyon, l'ancien joueur des Chiefs est devenu le capitaine de l'équipe rhodanienne, succédant ainsi à Julien Puricelli. Le Néo-Zélandais a depuis son arrivée pris une énorme dimension dans le vestiaire, mais aussi dans le jeu lyonnais. Régulateur de la ligne de défense, il se montre toujours aussi dangereux offensivement, même s'il n'est allé dans l'en-but qu'à deux reprises cette saison. Titularisé à 16 reprises en 17 journées, il est un indispensable du LOU.

George Moala (Clermont, 15 étoiles)

Malgré l'absence de Wesley Fofana, en équipe de France puis blessé, tout le début de la saison, George Moala a fait en sorte que la paire de centres soit une des satisfactions du club auvergnat. Associé au All Black Toeava ou au Fidjien Naqalevu, le solide Néo-Zélandais (1,87 m, 104 kg) a fait valoir sa puissance en étant un des principaux points d'appuis de l'attaque clermontoise. Auteur de quatre essais en 16 matchs de championnat, il a aussi été très solide sur le plan défensif.

Rémi Lamerat (Bordeaux-Bègles, 11 étoiles)

Moins utilisé à Clermont que dans ses années castraises, l'international français (18 sélections) s'est relancé en signant en Gironde l'été dernier. Présent sur 13 feuilles de match en championnat pour qutre essais marqués, Lamerat n'a été placé qu'une seule fois sur le banc par Christophe Urios. Redoutable défenseur et casseur de ligne techniquement accompli, il a formé avec Jean-Baptiste Dubié et Semi Radradra la triplette de centres redoutable du leader du Top 14.

Top 14 - Rémi Lamerat (Bordeaux)

Top 14 - Rémi Lamerat (Bordeaux)Icon Sport

Pita Ahki (Toulouse, 11 étoiles)

Avec l'absence de l'international Sofiane Guitoune en début de saison, Pita Akhi a été le principal atout au centre du Stade toulousain. Aligné à 14 reprises en Top 14, le Néo-Zélandais a une nouvelle fois mis en évidence ses capacités des deux côtés du terrain. Toujours aussi difficile à mettre au sol, il a cassé de nombreux plaquages et inscrit deux essais. Avec un mercato toulousain qui risque d'être surtout rempli de départs, l'ancien du Connacht risque d'avoir encore des responsabilités la saison prochaine.

Peyo Muscarditz (Bayonne, 10 étoiles)

Une des révélations de ce Top 14. Après deux saisons à faire ses classes en Pro D2, le centre basque est arrivé dans l'élite avec un rôle de vice-capitaine de l'Aviron. Joueur petit mais solide (1,73 m, 88 kg), infatigable plaqueur, il fait partie des joueurs ayant battu le plus de défenseurs du championnat. Titularisé à 13 reprises, il a inscrit quatre essais, dont un doublé à Agen lors de la 6ème journée. Courtisé par plusieurs clubs dont Montpellier et La Rochelle, il a choisi de rester à Bayonne jusqu'en 2022.

Arthur Vincent (Montpellier, 10 étoiles)

Champion du monde U20 pour la deuxième fois consécutive en juin 2019, celui qui a été formé au MHR est arrivé dans cet exercice 2019-2020 tambour battant. Titulaire en puissance au MHR à seulement 20 ans, il a été aligné sur 13 feuilles de match par Xavier Garbajosa. Joueur très complet dominant en attaque comme en défense, sa saison de très haut niveau a été récompensée par un essai marqué face au Stade français, mais aussi et surtout par quatre premières sélections avec le XV de France lors du Tournoi des 6 Nations.

Top 14 - Arthur Vincent (Montpellier).

Top 14 - Arthur Vincent (Montpellier).Icon Sport

Henry Chavancy (Racing 92, 10 étoiles)

On ne présente plus la légende de la formation francilienne. Professionnel au Racing depuis 2007, Henry Chavancy a joué ce 23 février son 307ème match avec son club formateur. Et à 32 ans, il n'est pas venu le temps pour lui de faire de la figuration. Toujours aussi tenace ballon en main comme au placage, l'international français (5 sélections) a une nouvelle fois réalisé une saison de haut niveau. Cadre indiscutable du Racing, il a été titularisé à 14 reprises en championnat.

Nathan Decron (Agen, 7 étoiles)

Alors qu'il ne comptait que cinq matchs à son actif en Top 14 avec Bordeaux-Bègles, il s'est imposé cette saison comme un joueur incontournable dans la ligne de trois-quarts agenaise menée par Christophe Laussucq. Très difficile à arrêter (1,85 m, 95 kg), il est un excellent point de fixation, mais peut également se servir de sa très bonne pointe de vitesse pour prendre les intervalles qui se présentent. Présent sur toutes les feuilles de match du SUA en championnat, pour 15 titularisations, il a inscrit quatre essais avant l'interruption du championnnat.

Qui est le meilleur premier centre du Top 14 2019-2020 ?

Sondage
13731 vote(s)
Charlie Ngatai
George Moala
Rémi Lamerat
Pita Ahki
Peyo Muscarditz
Arthur Vincent
Henry Chavancy
Nathan Decron
Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés