Icon Sport

Sazy : "On a hâte que ça commence"

Sazy : "On a hâte que ça commence"
Par Rugbyrama

Le 16/08/2019 à 11:07Mis à jour Le 16/08/2019 à 11:08

MATCH AMICAL - Le deuxième ligne et capitaine de La Rochelle Romain Sazy revient sur la victoire contre Agen pour la première à Marcel-Deflandre (35-5) et exprime son enthousiasme à l'idée de débuter la saison de Top 14 le week-end prochain à Clermont.

Rugbyrama : Malgré un début de match compliqué, vous avez réussi à faire la différence face à Agen. Quelle est votre analyse de la rencontre ?

Romain Samy : On connaît très bien les valeurs de cette équipe agenaise. Avec l’expérience qu’on a et le vécu contre cette équipe, je n’ai pas le souvenir de match facile. C’est une équipe qui est très dur à manoeuvrer. Pendant les 20 premières minutes, on a été privé de ballon et on a su bien défendre mais c’était encore en rodage, il y a pleins de choses à revoir. Il y a du positif mais on analysera tout ça dès lundi.

Avez-vous été inquiet après ces 20 premières minutes délicates ?

RS : Par expérience, on sait que ces matchs amicaux ne reflètent pas forcement le début du championnat. Il y a deux victoires donc on va se satisfaire de ça premièrement. Et après, il y aura pas mal de choses à bosser mais c’est normal, cela fait un peu plus d’un mois qu’on a repris, heureusement qu’on a encore des choses à travailler.

La mêlée conquérante a été l’une des satisfactions du match malgré une mise en route difficile.

RS : Oui, ça a été compliqué au début. Il a fallu qu’on s’adapte aux nouvelles règles. Il faudra l’analyser et en discuter mais on a su l’améliorer en cours de match et ça a finalement basculé en notre faveur.

Votre préparation a été courte. Comment analysez-vous le comportement de l’équipe ?

RS : L’évolution est bonne. À partir du moment où tout le monde se donne à fond dans la préparation physique et le projet de jeu, c’est positif. Il n’y a plus qu’à le retranscrire sur le terrain et c’est ce qu’il va se passer.

Un petit mot sur la préparation avec le nouveau staff cet été ?

RS : C’est toujours bien de changer. C’est une autre vision même si ça reste foncièrement de la préparation physique. Forcément, c’est bien de vivre autre chose et d’entendre un autre discours. Après, on reste des joueurs à qui on donne des consignes et on les respecte.

À titre personnel, vous avez prolongé avec le club d’une saison supplémentaire jusqu’en 2022. On imagine votre fierté.

RS : C’est une grande, très grande fierté de représenter le club jusqu’en 2022. J’ai la confiance du président et je remercie tout le monde. C’est vrai que ça commence à remonter maintenant, j’ai encore du mal à me souvenir quand je suis arrivé en 2010. Il y a eu beaucoup de chemin parcouru depuis. J’ai une grande chance de représenter encore quelques années cette belle équipe.

Avez-vous eu des nouvelles de votre coéquipier Geoffrey Doumayrou, forfait pour la Coupe du monde avec le XV de France ?

RS : Oui quelques petites nouvelles par message. On est tous très déçus pour lui et on espère que ça ne sera pas très grave et qu’il reviendra vite.

La semaine prochaine, c’est le début du championnat avec un premier match difficile contre Clermont à l’extérieur…

RS : On a hâte que ça commence. Les préparations, par expérience, ça reste des entraînements assez intense. Quand on rentre dans des semaines types avec la compétition, c’est autre chose, on est plus dans la précision et l’analyse. Oui, on a hâte de débuter la saison, on est des compétiteurs.

Propos recueillis par Paul Arnould

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0