Section Paloise

Les Tops et Flops du week-end

Les Tops et Flops du week-end
Par Rugbyrama

Le 16/09/2019 à 17:00Mis à jour Le 16/09/2019 à 17:04

Un énorme coup pour Pau face à l'ASM, mais aussi pour Nevers sur la pelouse de Montauban, Le Stade français perd pied face aux hommes d'Urios, Un plaquage dévastateur en Pro D2. Voici nos tops et flops du Week-end.

Les Tops :

L’exploit de Pau

Personne ne s’y attendait, et pourtant, la Section a réalisé un match exceptionnel du côté de Marcel-Michelin. Dans le sillage d’un Colin Slade des grands jours, les Palois ont fait le match parfait à l’extérieur. Rien à redire sur le match, les Clermontois ont été surclassés dans toutes les phases de jeu. On retiendra surtout les quatre essais inscrits à l’extérieur. Rien que ça. Après ce premier bloc, les Béarnais pointent à la troisième place. Le tandem Manca-Godignon semble porter ses fruits. À confirmer dans les prochaines semaines.

Nevers lance sa saison à Montauban

Les supporters neversois garderont certainement un sentiment amer de ce premier bloc. Ce premier match perdu contre Angoulême à domicile devait être rattrapé. C’est désormais chose faite avec le beau succès à Sapiac. Il s’agit même peut-être d’un match référence pour les hommes de Xavier Péméja. Menés 16-10 à la pause, ils ont infligé un sanglant 16-0 en dix minutes pour faire le break. La botte de Zack Henry a permis aux siens de rester devant jusqu’au bout, et de partir en vacances l’esprit tranquille. La saison neversoise semble lancée.

La course de Retière

On connaissait ses qualités de finisseur, de vitesse et d’appuis. Mais samedi, Arthur Retière a littéralement déposé la défense toulousaine. Après un geste décisif de Jérémy Sinzelle qui lobe un défenseur stadiste, Retière est servi sur son aile au niveau des quarante mètres. De là, il bat à la course Fouyssac, Bonneval et Bézy qui ne parviennent pas à le rattraper. Lors de ce déboulé, le lutin rochelais a été flash à 37 km/h, rien que ça. En enchainant ces belles prestations, Arthur Retière gagne de plus en plus de crédit aux yeux de tous les observateurs.

Les Flops :

Paris humilié en Gironde

On savait à quel point les hommes de Christophe Urios étaient en jambes. Mais on ne s’attendait à aucun moment à ce que le Stade français soit autant en-dessous lors du match de samedi. En inscrivant la bagatelle de sept essais, les Bordelais se sont amusés. Mais les Parisiens, eux, n’ont jamais existé et pire encore, n’ont montré aucun signe positif. Les problèmes internes semblent peser encore sur le contenu sportif. Attention à ne pas se rendre la saison délicate en enchainant de telles déconvenues (52-3).

Colomiers s’effondre en fin de match

C’était un des chocs de cette quatrième journée de Pro D2. Colomiers et Angoulême ont livré une belle bataille. Et les Columérins semblaient bien en place, à tel point qu’ils menaient 22-9 jusqu’à la 65e. Mais les entrées d’Ayestaran et d’Ugalde furent décisives pour les Angoumoisins qui l’emportent finalement 22-26 grâce à des essais de Jones et Ugalde. Premier bloc parfait pour ces derniers alors que les hommes de Sarraute, eux, replongent dans le doute.

L’agression de Tawalo

C’est un des gestes que l’on retiendra de cette soirée de Pro D2 vendredi. À la 31e minute, Adrien Bau, demi de mêlée de Provence Rugby s’échappe côté fermé à la suite d’une mêlée. Il arrive ensuite en face à face avec Uwa Tawalo et sert un coéquipier. Mais le Fidjien délivre un "plaquage" impressionnant, jugé dangereux. Il écope donc d’un carton rouge et Bau ne reviendra plus sur la pelouse. Sur Twitter, le Biterrois s’est excusé pour ce geste qui aurait pu pénaliser son équipe.

*crédit photo de couverture : Maxime Marrimpoey

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0