Icon Sport

Le chiffre du jour : déjà un mois sans Top 14

Le chiffre du jour : déjà un mois sans Top 14
Par Rugbyrama

Le 02/04/2020 à 15:12

TOP 14 - Le Toulon - Stade Français, comptant pour la 17e journée de Top 14, est à ce jour le dernier match de Top 14 s'étant joué avant la suspension du championnat. Cela fait 31 jours que plus aucun match de l’élite du rugby français n’a eu lieu. Une éternité pour les amoureux du rugby. Voici notre chiffre du jour.

Lorsque Louis Carbonel marqua la pénalité victorieuse contre la Stade Français, à la dernière minute d'un match électrique (19-18), personne ne pouvait s’imaginer qu’il s’agirait alors du dernier moment d’émotion vécu en Top 14. En effet depuis le premier mars, aucune rencontre de première division ne s’est disputée. Si à l’époque la pandémie du coronavirus sévissait principalement en Asie, aujourd’hui, elle frappe de plein fouet les pays européens et particulièrement la France. Obligeant ainsi le gouvernement à suspendre les événements sportifs du pays.

De ce fait, les 18e et 19e journée de Top 14 n’ont pu voir le jour. L’occasion de se remémorer les principaux enseignements qui ont été tirés à l’issue ce premier week-end de mars.

Le Racing 92 ne fait qu’une bouchée des Rochelais, Bordeaux reste sur son nuage

Cette journée se présentait comme capitale pour la suite de la saison, avec une trêve de 15 jours qui devait s’effectuer pour laisser place à la fin du Tournoi des 6 Nations.

La journée débutait par un alléchant Racing 92 - La Rochelle, deux prétendants sérieux aux phases finales, bien ancrés dans les 6 premières places du championnat. Finalement, les Ciel et Blanc ont réalisé une véritable démonstration avec pas moins de 7 essais inscrits pour un score final de 49-0. Les matchs de la soirée opposés, quant à eux, des clubs luttant pour le maintien (Agen, bayonne, pau et Brive), à des candidats aux Top 6 (Clermont, Toulouse, Montpellier et Lyon). Dans ces rencontres déséquilibrées sur le papier, seul Agen s’est fait surprendre par Clermont. Les "petits" prouvant, grâce à leurs succès, qu’il faudra compter sur eux pour un sprint final qui s’annonçait intense et âpre.

Les deux parties de dimanche voyaient s’affronter Bordeaux à Castres, et donc ce fameux Toulon - Stade français. Dans un match où les Tarnais ont donné du fil à retordre au leader bordelais, la parfaite gestion de Christophe Urios a permis à l’UBB de s’en sortir face à de valeureux Castrais. Bien que Mauricio Reggiardo ait tenté le coup de cette journée, en effectuant ses 8 changements à la 45e minute du match. Pour clôturer cette journée, les joueurs de la capitale, dernier du championnat ont failli réalisé l’exploit du côté de Mayol, avant que le match leur échappe après ce fameux coup de pied du jeune ouvreur Toulonnais.

Si un mois s’est déroulé sans la moindre rencontre, l’attente devrait durer encore un bon moment…

Par Thibaud Gouazé.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés