Icon Sport

Calendriers : des doublons à la folie

Calendriers : des doublons à la folie
Par Jeremy FadatPar Marc Duzan via Midi Olympique

Le 09/07/2020 à 16:36

La FFR et la LNR ont évité une nouvelle guerre ouverte et ont trouvé un accord cette semaine pour valider les calendriers de la saison 2020-2021. Si l’équipe de France devrait bien six matchs entre fin octobre et début décembre, les internationaux devraient bénéficier d’un menu à la carte cet automne.

Entre Top 14, Pro D2, Coupes d’Europe et fenêtres internationales, cela a tout de même représenté un sacré casse-tête, lequel devrait accoucher de sept doublons et au moins trois "faux doublons".

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les présidents de clubs (employeurs des Bleus) et, par voie de fait, la Ligue nationale de rugby, ont consenti des efforts colossaux en vue de la fenêtre automnale. Si la convention entre la LNR et la FFR portait initialement sur trois matchs internationaux et trente joueurs libérés au cours de cette fenêtre, le rugby professionnel a décidé de faire un pas en faveur du XV de France, consentant à étendre le temps imparti à la sélection à cinq semaines, sans exiger la moindre contrepartie. Parallèlement à ça, la Fédération a donc décidé de valider les calendriers (Top 14 et Pro D2) proposés par Paul Goze et son bras droit, Emmannuel Eschalier, alors que le contenu exact de la "super tournée" de novembre n’a pas encore été officiellement communiqué par World Rugby. Selon toute vraisemblance, et comme révélé sur Rugbyrama.fr dès mardi soir, les présidents de clubs auraient attaqué la FFR en justice (tels qu’ils l’avaient voté à l’unanimité) si, lors du comité directeur du 8 juillet dernier, Bernard Laporte, Serge Simon et le bureau fédéral avaient décidé de retoquer la proposition de leurs homologues du rugby pro, comme ils l’avaient fait une semaine plus tôt.

Un menu à la carte pour les internationaux ?

Il n’y aura donc pas de nouvelle guerre institutionnelle dans le rugby français et, très sincèrement, c’est probablement la meilleure nouvelle de la semaine. "La LNR et la FFR travaillent ensemble pour trouver les meilleures solutions dans un contexte de calendrier chamboulé par cette crise sanitaire, a ainsi indiqué Laporte dans un communiqué mercredi matin. Ces solutions ne peuvent exister qu’en conformité avec le calendrier international édicté par World Rugby. Nous avons décidé la mise en place rapide d’un groupe de travail pour finaliser les conditions de mise à disposition de nos internationaux au prisme de ce calendrier à venir." Celui du Top 14 et du Pro D2 fut officialisé par la Ligue mercredi. Mais il faut attendre celui international de l’automne pour définitivement en saisir les subtilités. Selon toute vraisemblance, l’équipe de France devrait bien disputer six matchs entre fin octobre et début décembre : les cinq de la tournée automnale et le dernier du Tournoi des 6 Nations 2020 contre l’Irlande. Mais le fameux groupe de travail commun va se réunir avant la fin de la semaine pour convenir d’une position concrète en adéquation avec les desiderata de chacun. En clair, pour permettre à la FFR d’avoir ses six rendez-vous tout en respectant la décision de la LNR de placer ses internationaux à disposition pour cinq semaines. On se dirigerait donc vers une sorte de menu à la carte pour ces derniers, avec une limitation de participation à quatre ou cinq rencontres (suivant les négociations) en ce qui concerne chaque joueur des Bleus. Un intermédiaire qui pourrait convenir à tous.

Une sorte d’année coupe du monde

Alors qu’il fallut caler les phases finales de Champions Cup et Challenge Cup 2019-2020 sur les mêmes week-ends que le Top 14, et qu’il faudra donc dénicher des dates si Toulouse, Clermont, le Racing 92, Castres, Toulon ou l’UBB vont loin dans ces compétitions, la saison va encore être longue pour les joueurs phares qui, pour la plupart, vont commencer à disputer des matchs de haut niveau dès septembre (en Coupe d’Europe), avant d’enchaîner avec la période internationale d’automne, la Coupe d’Europe 2020-2021, le Tournoi des 6 Nations 2021 et les phases finales du championnat de France. Au-delà, le calendrier arrêté va, une nouvelle fois, entraîner la présence de nombreux doublons. Cinq entre fin octobre et début décembre, puis deux pendant le Tournoi, ce qui porte le total officiel à sept. Mais il convient d’ajouter ce que l’on appelle les "faux doublons", qui concernent les journées de Top 14 pour lesquelles les internationaux - en préparation avec la sélection - seront bloqués par le staff du XV de France, et qui seront sûrement au nombre de trois minimums, en marge des 6 Nations. En somme, une forme de deuxième année de Coupe du monde !

LNR : Le calendrier officialisé

LNR : Le calendrier officialiséMidi Olympique

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés