Icon Sport

Transferts - Top 14 - Les Tops et Flops du mercato

Les Tops et Flops du mercato
Par Rugbyrama

Le 11/07/2018 à 17:52Mis à jour Le 11/07/2018 à 17:58

Le Top 14 reprend ses droits le 25 août, la reprise approche donc à grands pas pour tous les clubs français. L'occasion d'évaluer le recrutement de chaques équipes pour la saison prochaine.

Tops

Paris, rêvons plus grand

Le 16 avril dernier, sur notre site, Heyneke Meyer, l’entraîneur parisien, déclarait: «Le Stade Français deviendra l'un des meilleurs clubs du monde». Pour atteindre cette objectif, le club aux quatorze titres de champion de France a mis la main au portefeuille. Gael Fickou débarque dans la ville lumière pour la coquette somme de 800 000 euros. Il n'arrive pas seul puisque Yoann Maestri, Talalelei Gray, Kylan Hamdaoui et Piet Van Zyl ont aussi rejoint les rangs parisiens. Dernier nom clinquant : Nicolas Sanchez. Passé par Toulon et Bordeaux, le Puma connaît parfaitement le Top 14 mais il viendra en France qu'en décembre prochain, au terme du Four Nation. Maintenant reste à savoir si la mayonnaise prendra entre toutes ces recrues et les joueurs déjà présents mais les promesses sont belles...

Perpignan, olé !

Promu cette saison en Top 14, Perpignan s'est donné les moyens nécessaires pour réussir dans l'élite du rugby français. Les Catalans ont tenté un gros pari avec la signature de Paddy Jackson, libéré de son ancien club de l'Ulster. Ils ont aussi recruté très intelligemment avec les signatures du centre Afusipa Taumoepeau, de l'ailier Wandile Mjekevu et de l’expérimenté David Mélé. Avec ces recrues, les Perpignanais s'avancent confiants et sereins pour le prochain exercice, où le maintien sera nul doute l'objectif numéro 1.

Vidéo - Un recrutement XXL pour Perpignan

01:32

Toulon, show devant !

Comme à son habitude, Toulon a frappé fort sur la marché des transferts. Réputé pour recruter des stars planétaires sur la rade, le fantasque président varois Mourad Boudjellal a encore été fidèle à sa réputation avec la signature de Julian Savea. L'All Black représente l'attraction numéro 1 à l'approche de la reprise du championnat. Son compatriote Liam Messam vient également gonfler l'effectif toulonnais et apportera toute son expérience du haut de ses 34 ans. Le RCT a également enrôlé le demi de mêlée Rhys Whebb, un poste qui faisait défaut aux toulonnais les années précedentes. Filipo Nakosi revient dans le Var après une saison à Agen, où il aura montrer d'immenses qualités.

Flops

Agen, les ailes coupées

On a tendance à dire que la deuxième année après une accession dans l'élite reste la plus difficile. Agen s'attend donc à une saison très compliquée, en grande partie due à la fuite de nombreux de ses talents. Neuf joueurs sous contrats ont été libérés par le club, dont Akapusi Qera l'une des pièces maîtresses de l'équipe agenaise. Elle a aussi perdu ses deux ailiers de feu George Tilsley et Filipo Nakosi, les deux meilleurs marqueurs de l'équipe. Le capitaine Antoine Erbani a lui aussi quitté le navire, qui risque de connaître quelques secousses cette saison.

Vidéo - Agen : Un recrutement qui laisse perplexe

01:51

Clermont, calme plat

On est très loin du recrutement des grosses cylindrées du championnat. Clermont a été plutôt calme sur le marché. Les dirigeants auvergnats ont opté pour un recrutement à l'accent sudiste. L'ailier samoan Tim Nanai Williams et le centre néo-zélandais George Moala sont arrivés pour apporter de la vitesse et de la puissance dans la ligne de trois-quarts clermontoise. Sinon rien d'autre à signaler parmi les arrivées, hormis quelques espoirs. Les retours de blessures seront les plus grandes recrues de l'intersaison. On pense notamment à Alivereti Raka qui aura à cœur de briller pour se montrer en vue de la prochaine Coupe du Monde...

Par Lucas Meirinho

Contenus sponsorisés
0
0