Icon Sport

Maestri : "On manque de jus dans le moteur"

Maestri : "On manque de jus dans le moteur"

Le 25/01/2021 à 09:33Mis à jour Le 25/01/2021 à 09:34

TOP 14 - Au-delà de la déception liée à la défaite de son équipe à Mayol (35-13), Yoann Maestri a reconnu en conférence de presse, que le Stade français était actuellement bien trop indiscipliné et imprécis pour rivaliser avec un membre éminent du top 6.

Yoann, l'entame de rencontre du Stade français semblait bonne : vous teniez le ballon, vous étiez dans la moitié de terrain toulonnaise, mais vous n'êtes pas parvenus pas à scorer...

L'entame était "bonne", nous nous maintenions à flot, nous tenions le ballon, mais nous n'étions pas vraiment dangereux... On aurait pu scorer, mais nous n'avons pas vraiment franchi. Il y avait une rude bataille sur la ligne d'avantage, mais les Toulonnais ont inscrit un premier essai (N.D.L.R. Louis Carbonel, 24e minute), et petit-à-petit ils ont pris l'ascendant et les devants au score. Ensuite, nous avons pris ce carton rouge juste avant la mi-temps (Nicolas Sanchez, 40+1e) qui nous a fait vraiment beaucoup de mal... En suivant, avec la confiance du moment, nous avons pris l'eau...

Pour autant, malgré cette longue infériorité numérique, on a le sentiment que vous n'avez jamais cherché à fermer le jeu. Était-ce dans l'objectif de n'avoir aucun regret au coup de sifflet final ?

On ne pouvait pas fermer le jeu ! Notre numéro 10 est sorti et Joris (N.D.L.R. Segonds) est entré, ce qui a changé la ligne, mais nous avons décidé d'alterner, d'aller jouer chez eux et de sortir les ballons. Sauf que nous avons continué à être indisciplinés, à se mettre en difficulté et petit-à-petit ils se sont installés dans la partie. Il y a eu des breaks qui nous ont fait beaucoup de mal, comme celui de 60 mètres (57e minute, pour un essai refusé à Louis Carbonel) sur lequel, heureusement, l'arbitre est revenue à une faute sur Gaël (Fickou). Ils étaient dans l'avancée... Nous savions qu'ils étaient en confiance et qu'il fallait rester disciplinés, mais nous avons tous fait des erreurs. La discipline est ultra-importante dans les matchs de haut-niveau.

Mettez-vous cette défaite sur le même plan que celle face à Toulouse (48-24) ?

Ce soir, il n'y a pas vraiment de motif de satisfaction... C'est une déception pour le groupe. En deuxième mi-temps, nous avons eu l'impression de ne pas fermer le jeu, de beaucoup donner, mais nous étions impuissants. Bien sûr, nous étions un de moins, mais on sent qu'en ce moment on manque un peu de jus dans le moteur. On va devoir travailler dessus... C'est une année très complexe, nous étions prévenus... Maintenant, nous devons rester positifs, et se dire qu'au prochain match il faudra être plus disciplinés, plus précis sur la stratégie, et trouver de l'avancée.

Contenus sponsorisés