Icon Sport

Huget : "Les initiatives, c'est notre ADN"

Huget : "Les initiatives, c'est notre ADN"
Par Jeremy Fadat via Midi Olympique

Le 10/11/2019 à 15:24

TOP 14 - Pour leur retour en club après la Coupe du monde, les internationaux toulousains ont brillé lors du large succès contre Clermont (34-8) samedi soir. L'ailier Yoann Huget s'en réjouit et évoque la nécessité de retrouver la cohésion et l'identité qui ont porté cette équipe jusqu'au dernier Bouclier de Brennus.

Rugbyrama : Pouviez-vous rêver meilleur retour en club ?

Yoann Huget : Tout est positif, jusqu'à la fin de la première mi-temps du moins quand on a essayé de surjouer un peu. On s'était dit dans le vestiaire de bien démarrer pour se retrouver avec un jeu simple car les conditions s'y prêtaient. On n'avait rien à prouver à personne sur notre jeu, sur ce qu'on avait pu faire durant le début de saison. On sait ce qu'on est capables de réaliser. Il fallait justement s'enlever cette pression inutile et néfaste. L'objectif, c'était de prendre du plaisir, notamment sur les phases basiques du rugby.

Cela a donc été plus dur après la demi-heure de jeu ?

Y.H. : C'est normal, c'était une superbe équipe en face, avec d'excellents joueurs, qui n'allait pas en arriver en victime et qui s'est donnée les moyens de revenir dans le match, également sur nos fautes. Pendant certaines séquences, on a eu du mal à sortir de chez nous. A nous de construire sur ce match.

Vous parlez de jeu simple mais cela ne vous a pas empêchés de relancer depuis les 22 mètres au bout de cinq de minutes et de faire preuve de culot...

Y.H. : Non, on a juste exploité des ballons de contre-attaque et de turnover comme on sait le faire. Mais on n'a pas surjoué dans notre camp et cherché à porter le ballon à tout prix. Dans un premier temps, contre le vent, il fallait occuper et jouer chez eux.

Mais vos initiatives ont été récompensées...

Y.H. : Oui, les initiatives, ça fait partie de notre ADN. On est content que ça marche quand on tente mais il faut le provoquer. L'important était d'essayer de partager du plaisir et de l'enthousiasme avec le public comme on le fait depuis deux ou trois saisons. Des fois, ça marche. D'autres, non. Mais c'est un jeu qui peut demander un peu de patience.

Top 14 - Yoann Huget (Toulouse)

Top 14 - Yoann Huget (Toulouse)Icon Sport

Comment avez-vous vécu le retour à la réalité du club ?

Y.H. : On a chambré deux ou trois potes et c'est revenu (sourires). Pour ça, il n'y a pas de problème. Après, il faut encore que la mayonnaise prenne, comme on a pu le constater sur les dix dernières minutes de la première mi-temps. Mais ce qu'on a montré est de bon augure. Même si ce groupe peut aller encore plus loin.

Cette victoire bonifiée permet aussi de recoller au wagon de tête du Top 14...

Y.H. : On sait que notre marge de manoeuvre est très faible. Un match perdu à la maison ou un match gagné à l'extérieur, cela a tout de suite des répercussions au classement. Aujourd'hui, il est certes important et il sera difficile d'aller chercher Lyon ou Bordeaux actuellement, mais on va d'abord essayer de gagner nos matchs à la maison et de faire quelque chose en déplacement. Nous ne nous sommes pas trop préoccupés du classement. Quand nous sommes revenus, on ne nous a pas parlé de ça. On veut juste retrouver notre cohésion, notre identité et notre jeu.

Vous allez vite changer de décor en passant d'un Stadium plein et acquis à votre cause à un déplacement européen à Gloucester...

Y.H. : Nous y sommes habitués. L'an dernier, on avait la poule de la mort et là, on aborde ce premier match à Gloucester. On va juste tâcher de mettre le maillot du Stade toulousain là où il se doit d'être en Coupe d'Europe. Donc de donner le meilleur de notre potentiel. Mais on connaît pas encore trop cette équipe. On va s'y pencher rapidement car ça arrive vendredi soir.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0