Icon Sport

Vaquin : "Les 5 prochains matches vont être cruciaux !"

Vaquin : "Les 5 prochains matches vont être cruciaux !"

Le 12/02/2020 à 11:54

TOP 14 - Auteur d'une victoire primordiale dans lutte pour le maintien à Bayonne lors de la dernière journée, le SUA a ainsi mis fin à une spirale de 11 défaites consécutives toutes compétitions confondues. Une réaction qui arrive au bon moment pour les Agenais qui s'apprêtent à recevoir Castres et son manager Mauricio Reggiardo.

R.R : Rémi, après quelques jours de vacances vous avez retrouvé votre groupe à l'entraînement. Il y du soulagement après la victoire acquise à Jean-Dauger ?

R.V : Forcement ça met du baume au cœur et c'est plus facile de venir travailler mais on n'a rien gagné pour autant et on sait ce qui nous attend maintenant. Bien sûr il y a plus de sourires et de l'enthousiasme à l'entraînement, et c'est que l'on demande, mais de la concentration aussi.

La victoire à Bayonne a rebattu les cartes dans le bas de tableau ?

Ce n'était pas mort si l'on perdait mais on se serait grandement compliqué la tâche. Bayonne aurait pris de l'avance au classement et de la confiance. Là on revient dans la bataille, ça se joue dans un mouchoir de poche pour tout le monde mais les 5 prochains matches vont être cruciaux.

Alors comment se sent votre groupe à ce moment clé de la saison ?

C'est là qu'on peut voir la force de caractère du collectif, l'état d'esprit du groupe qui après 11 défaites consécutives a réussi à gagner dans un contexte difficile avec beaucoup de pression et un public magique à Jean-Dauger. Et malgré un match loin d'être maîtrisé, on l'a fait quand même alors qu'il y avait plein d'autres rencontres où nous avions laissé des balles de match et des points en route.

Dans cette "bataille" du maintien, l'expérience des saisons précédentes est un atout pour le SUA ?

Bien sûr nous avons des joueurs qui ont cette expérience mais on ne peut pas se reposer dessus car les autres aussi ont faim et ont des joueurs d'expérience. Pour le staff ça a été difficile aussi ces dernières semaines mais tout le club a redoublé d'efforts pour trouver des solutions, changer des choses, croire en nous...Tout le SUA est allé dans ce sens-là en se disant que si cela ne marchait pas ce n'était pas grave et qu'il fallait faire plus et différemment. On a continué, ça a payé notamment à Bayonne mais maintenant il faut revenir les pieds sur terre car il y a un combat terrible qui nous attend dimanche.

En plus de l'aspect sportif important, la venue de Castres c'est aussi l'occasion de retrouver Mauricio Reggiardo ( le manager argentin, parti à Castres cet été, a passé 3 ans à Agen )

Il y aura un peu d'émotion car j'apprécie beaucoup l'homme et le manager avec qui j'ai travaillé et beaucoup appris, comme avec Stéphane Prosper. Mais mon job, ma passion, ma patrie c'est Agen et le SUA et il n'y a que cela qui m'importe. Après le match on en discutera et j'aurai plaisir à le voir mais là on s'est laissé tranquille jusqu'au match (sourires). Chacun son job et chacun sa patrie et moi je vais faire ce que j'ai à faire pour gagner ce match à Armandie.

Rémi Vaquin - Agen

Rémi Vaquin - AgenIcon Sport

Il connaît bien le club et le groupe...

Mais nous aussi on le connaît bien et puis le groupe et le club ont évolué. Je ne pense pas que ce match se joue sur un coup de poker. Bien sûr on travaille comme tout le monde sur les forces et les failles de l'adversaire mais je pense que le match se jouera ailleurs.

Plus personnellement vous avez plus de responsabilités cette saison, comment le vivez-vous ?

Il a fallu prendre un peu de temps avec un nouveau fonctionnement dû à l'arrivée de Christophe (Laussucq). Un nouveau manager doit poser sa patte sur un groupe, un club et les gens autour doivent trouver leur place dans le fonctionnement pour créer l'osmose entre tous, bien travailler ensemble et être efficace. Aujourd'hui ça fonctionne très bien même s'il a forcément fallu un peu de temps au début pour trouver les bons atomes crochus entre nous.

Si on se tourne vers l'avenir, pour la saison prochaine la priorité est de conserver d'abord vos joueurs ?

On y travaille depuis le mois d'août ! On veut garder nos meilleurs éléments et nos meilleurs jeunes. On fait le maximum mais parfois cela ne suffit pas.

Un mot sur la formation, le SUA est de nouveau sur le podium des meilleurs centres de formation français ? (2ème après Toulouse)

C'est mérité pour Académia, pour tous ceux qui œuvrent au club : les éducateurs des U6-U8, les pros et tous les intervenants extérieurs. On voit que le club a de bons résultats en cadets et en crabos depuis des années. En ce moment c'est un peu plus dur pour les Espoirs car on pioche beaucoup dans le réservoir des jeunes avec les pros et cela affaiblit l'équipe espoirs mais cette place sur le podium c'est pour tous ceux qui travaillent auprès des jeunes au SUA .

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés