Icon Sport

Vainqueur à Clermont, Montpellier arrache les barrages

Vainqueur à Clermont, Montpellier arrache les barrages

Le 25/05/2019 à 18:23Mis à jour Le 25/05/2019 à 18:43

TOP 14 - Le MHR termine la saison dans le Top 6 grâce à sa victoire ce samedi après-midi au stade Marcel-Michelin de l’ASM Clermont Auvergne (28-27). Clermont perd son invincibilité à domicile.

Montpellier est allé au bout de son exploit. Ce samedi, le club de l’Hérault l’a emporté sur le terrain de Clermont (28-27) et valide son ticket pour les phases finales. Le finaliste aura donc gagné huit de ses neuf dernières rencontres pour aller chercher l’impossible. Signe du destin, leur qualification se fait au détriment de Castres, leur bourreau en finale la saison dernière. Le finaliste est donc encore vivant, pas le champion de France.

Dès le début de rencontre, Montpellier semblait en vouloir un peu plus qu’un Clermont déjà qualifié et orphelin de plusieurs avants très importants comme Fritz Lee et Peceli Yato, reposés par le staff. Le MHR a bien occupé et Benoit Paillaugue a enquillé deux pénalités (0-6, 9e). Inexistant en début de rencontre, l’ASM s’est réveillée et il n’a fallu que deux actions menés par Wesley Fofana, inspiré, pour renverser la situation avec deux essais d’Alivereti Raka (13e) et George Moala (20e).

Comme cette saison de Montpellier ne devait pas être une saison comme les autres, c’est un jeune homme qui évoluait encore en Pro D2 à Massy il y a quelques semaines qui a débarqué en héros sur la pelouse. Youri Delhommel, talonneur qui honorait sa toute première titularisation en Top 14 suite au forfait de dernière minute de Bismarck Du Plessis, a marqué deux essais (23e, 66e). Entre temps, Nemani Nadolo a marqué lui aussi du bout des doigts (61e).

Si Clermont perd son invincibilité à domicile, il ne peut s’en prendre qu’à lui-même. Les fautes ont été bien plus nombreuses qu’en temps habituel. Greig Laidlaw et Camille Lopez ont montré des signes de faiblesses dans l’organisation. Ils seront sans aucun doute bien plus à l’aise avec le retour de certains titulaires et notamment chez les avants. Les Clermontois ont perdu tristement la bataille des rucks, du début jusqu’à la fin. Malgré cela, ils ont échoué pour un petit point avec un essai de John Ulugia (69e) qui a rendu cette épilogue de Top 14 totalement folle.

Contenus sponsorisés