Icon Sport

Une seule envie pour Pau : tourner la page

Une seule envie pour Pau : tourner la page
Par Rugbyrama

Le 19/05/2019 à 09:02Mis à jour Le 19/05/2019 à 09:06

TOP 14 - La victoire de Pau face à Grenoble 22 à 0 valide le maintien de la Section Paloise en Top 14 pour la saison prochaine après une saison très compliquée. Quentin Lespiaucq et Thibault Daubagna savourent cette victoire et cette fin de saison difficile.

Quentin Lespiaucq, talonneur et capitaine

Quel sentiment tu as sur ce match gagné 22-0 ?

Q.L. : On n’a pas le sentiment de l’avoir mérité parce que ce match on ne le maîtrise pas du tout. Aujourd’hui on ne prend pas de point mais on sent très bien que ça peut basculer d’un côté comme de l’autre jusqu’à la 70e minute. Après ils ont deux essais refusés, on ne va pas se le cacher, on a eu chaud. Le bonus offensif sur la sirène il fait plaisir. On sait maintenant que l’année prochaine on évoluera en Top 14.

Cette saison a été compliquée à gérer...

Q.L. : C’est usant mentalement et physiquement. C’est même une saison horrible à vivre de l’intérieur. On fait un début de saison qui nous sauve avec une victoire à Agen et Grenoble et on fait un bon début d’année 2019, on prend le bonus face à l’UBB. J’espère qu’on finira sur une bonne note face au Stade français au prochain match…

Comment vous sentiez-vous avant et pendant ce match ?

Q.L. : J’avais un peu de colère à l’échauffement parce que je sentais un peu tout le monde endormi. Cette première mi-temps pas maitrisée, on ne bougeait pas, on ne se déplaçait pas, on laisse le ballon à Grenoble, on subissait un peu, et ça reflétait ce qu’on avait fait à l’échauffement. Après les quinze sur le terrain intériorisaient tous un peu pour ne pas déjouer…

Thibault Daubagna, demi de mêlée

Hâte de finir cette saison ?

T.D. : Oui c’était une saison compliquée. Il y a une fatigue psychologique et mentale, on n’était pas habitué à ce genre de scénario à la Section paloise, avec des évènements pas forcement positifs…Ça a été dur de trouver la confiance après ces défaites. Malgré tout c’est une saison qui se termine à la maison sur une bonne note. Ça fait du bien d’être maintenu et on va pouvoir partir en vacances sereinement…

Comment expliquer cette victoire face à Grenoble ?

T.D. : On a été plutôt réalistes, on n’a rien lâché, l’état d’esprit a été bon, même si on a fait beaucoup d’erreurs, on a su se rattraper. Il y a par exemple les deux ou trois essais qu’on sauve sur notre ligne. Il y aurait pu avoir plus de point c’est une certitude mais on a su appuyer là ou ça faisait mal pour pouvoir l’emporter…

Top 14 - Thibault Daubagna (Pau)

Top 14 - Thibault Daubagna (Pau)Icon Sport

Quels ont été les enseignements de cette année ?

T.D. : Je pense à certains matches à l’extérieur où l’on prend trop de points. Même si on perd le match, il doit toujours y avoir du positif à tirer… Les secteurs de la touche où il y a eu des problèmes récurrents sont à gommer pour la saison prochaine. Défensivement il va aussi falloir travailler et ne plus se prendre autant d’essais …

Est-ce qu’il y a un risque de garder un traumatisme de cette saison ?

T.D. : Chacun va réagir à sa manière. Après c’est une page qui va se tourner pour le club. On d’abord eu un manager qui est parti, il y a des joueurs vont aussi partir quand d’autres vont prendre leur retraire. L’année prochaine l’effectif va changer. Il faudra revenir la saison prochaine avec de nouvelles clés pour réussir.

Propos recueillis par Dylan Munoz.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0