Icon Sport

Top 14 - Toulouse confirme à Grenoble

Toulouse confirme à Grenoble

Le 01/09/2018 à 22:22Mis à jour Le 01/09/2018 à 22:58

TOP 14 - Au Stade des Alpes, les Toulousains sont venus à bout de Grenoble lors d'un match serré entre les 2 équipes. Derrière à la pause, les joueurs de Haute-Garonne sont revenus au score grâce à Thomas Ramos qui a transformé 2 essais et passé 3 pénalités.

Cette fois, Toulouse tient son succès. Après avoir obtenu le nul la semaine passée sur la pelouse de Lyon, le Stade a décroché son premier succès de la saison en disposant de Grenoble (20-23). Une rencontre serrée, marquée par de nombreuses fautes des deux côtés ainsi que des imprécisions. Au-delà des deux essais de Bézy (37e) et Tekori (48e), Toulouse doit aussi son succès à la réussite de Ramos face aux poteaux. Grenoble pourra regretter ses choix dans les dernières minutes.

Grenoble a donné le bâton

Menés de trois points, à trois minutes du terme de la rencontre, les Grenoblois ont tout fait pour s'offrir une dernière chance. Après un jeu au pied de Ramos contré, les Isérois prenaient leur temps sous les poteaux pour obtenir une pénalité. Alors en infériorité numérique, les joueurs de Dewald Senekal ont surpris jusqu'à leur staff en optant pour la touche. Et sur le lancer, Tadjer et son alignement perdaient le ballon. Trop présomptueux ? les promus ont été punis sur cette action. Et décidément, la conquête en touche a coûté cher. Car à la 48e minute de jeu, sur l'essai de Tekori, c'était déjà suite à une lancer de Tadjer trop long que les Isérois se sont fait punir...

Toulouse s'est fait peur

Le Stade Toulousain valide donc son bon début de saison, après deux déplacements qui se sont soldés par un nul et cette victoire. Mais les hommes d'Ugo Mola étaient à deux doigts de laisser des plumes au Stade des Alpes. La faute notamment à un manque de réalisme et de lucidité dans leurs temps forts. Menés à la pause, les Toulousains ont payé leur infériorité numérique suite au carton jaune de Verhaeghe après un déblayage grossier sur action pourtant validée par un essai de Toulouse.

Essai refusé, carton jaune et quelques instant plus tard, un essai encaissé sur une belle accélération de Kilioni dans une défense passive. Heureusement pour eux, les toulousains ont redressé la tête au retour des vestiaires pour finalement s'imposer avec notamment un 100 % au pied de Ramos. Et quand on s'impose de trois points, cela compte. Il reste des réglages, mais Toulouse réalise tout de même un début de saison efficace avant son premier match à domicile.

Contenus sponsorisés
0
0