Icon Sport

Top 14 - Toulon : un pas en avant, deux en arrière

Toulon : un pas en avant, deux en arrière

Le 20/12/2018 à 09:42Mis à jour Le 20/12/2018 à 09:46

TOP 14 - Éliminé de la coupe d'Europe après son revers à Montpellier, Toulon retrouve le championnat avec un besoin de se rassurer, cherchant toujours la bonne carburation.

Dans la lignée de sa saison, le RCT tâtonne encore. Quelques voyants étaient passés au vert après les succès face à Grenoble et lors du match aller face à Montpellier. Mais sur le match retour, le RCT est retombé dans ses travers face aux Héraultais. "Les semaines précédentes avaient été bonnes, nous voulions confirmer et valider cela... On a un peu l'impression de faire deux pas en avant et trois en arrière", résume Sébastien Tillous-Borde. L'adjoint de Patrice Collazo peste. "Nous avons manqué d'agressivité, d'engagement. Peut-être que certains se sont vus trop beaux après notre match aller qui avait été bon". Reste de nouveau à rebondir.

Top 14 - Sébastien Tillous-Borde (Toulon)

Top 14 - Sébastien Tillous-Borde (Toulon)Icon Sport

Encore. Et cela passe par le Lou. Mais ces derniers temps, l'équipe de Pierre Mignoni donne des maux de têtes aux Varois. Les Lyonnais sont venus arracher leur qualification en barrage sur la pelouse de Mayol la saison passée et restent sur deux victoires sur les bords de la Rade en match amical. "Je connais bien Pierre, c'est un super entraîneur. Ça fait un moment qu'il vient nous battre à Toulon, nous allons essayer de le faire mentir ce week-end. Les matchs contre Lyon sont toujours piquants, je crois savoir comment Pierre va les préparer", sourit Tillous-Borde.

Tirer les leçons de Montpellier

Si Montpellier a mis Toulon au supplice devant la semaine passée, le Lou arrive également avec des arguments solides dans ce secteur. En souffrance sur les mauls, notamment, les varois sont attendus au tournant. "Nous n'avons pas trop changé notre façon de travailler cette semaine sur ces phases de jeu. Au final, c'était plus un problème mental que physique ou technique", explique Emerick Setiano. Pour remédier aux lacunes mentales, le staff peut compter sur quelques retours de taille. A son avantage depuis deux matchs, Mamuka Gorgodze devrait enchaîner. Facundo Isa est également prévu.

De retour sur les terrains après une longue blessure au genou, contracté en avril dernier, l'Argentin a joué 80 minutes avec les Espoirs et postule logiquement à une place dans le quinze de départ. Enfin, Rhys Webb devrait rejouer. Histoire de remettre de l'ordre dans le jeu toulonnais. "Quand des joueurs entrent comme cela, ça apporte de la fraîcheur physique et mentale. Ça fait du bien", reconnaît Setiano.

Mamuka Gorgodze (Toulon)

Mamuka Gorgodze (Toulon)Icon Sport

Des arguments nécessaires pour une rencontre capitale. "Ce match est primordial pour le reste de la saison. Cela aurait été plus facile avec une victoire et une qualif, mais il faut sauver la saison. A nous de relever notre niveau et de remonter petit à petit au classement. Il nous faut gagner en constance. Puis, nous avons déjà perdu deux fois à la maison, c'est interdit de tomber encore une fois", promet Anthony Etrillard. D'autant plus que derrière cette rencontre, Toulon se déplace à Toulouse et au Racing durant les fêtes. Croisé en marge de la conférence de presse d'avant match, Mourad Boudjellal nous a lâché "Les joueurs ont intérêt de gagner. Il y a des matchs que l'on peut perdre d'autres où l'on n'a pas le droit de perdre". Le ton est donné.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0