Icon Sport

Toulon s’est régalé à Mayol

Toulon s’est régalé à Mayol

Le 28/04/2019 à 14:18Mis à jour Le 28/04/2019 à 16:51

TOP 14 - En s'appuyant sur une ligne de trois-quarts virevoltante, le RCT s'est largement imposé face à l'UBB (45-17) malgré une entame de match totalement manquée. Grâce à ce résultat, Toulon prend ses distances au classement avec la Section Paloise.

Sans pression sur cette fin de saison, Toulon a joué libéré ce dimanche face à Bordeaux-Bègles. C'est l'UBB qui avait pourtant marqué en premier avec un magnifique essai de Roumat (1ère) mais les Girondins ont souffert sur le reste de ce premier acte avec trois essais de Nakosi (10e), Bastareaud (15e) et Ory (18e). Devant à la pause (17-10), les Toulonnais ont confirmé leur nette domination en deuxième période avec quatre nouvelles réalisations de Savea (48e), Fresia (57e), Guirado (76e) et Ollivon (83e). L'essai de Ravai (65e) pour l'UBB n'a rien changé, les Girondins enchaînent un deuxième revers (45-17) et s'éloignent un peu plus des phases finales.

"Ce sont peut-être les derniers matchs qu'on joue ensemble donc il fallait se faire plaisir ». Mathieu Bastareaud sait de quoi il parle car le centre toulonnais a officialisé son départ à New York la saison prochaine au micro de Canal+. Et avec les « anciens " du RCT, comme Guilhem Guirado en partance pour Montpellier, ils se sont promis de terminer cette saison avec le sourire. Alors sous un grand soleil et dans un stade Mayol chauffé à blanc, tout était réuni pour voir une orgie de jeu et elle a eu lieu. Si les dix premières minutes ont été girondines, le temps que le poulet pâtes de 10h soit digéré, les Varois ont vite mis en route la machine à grand renfort de pénalités et touches jouées rapidement.

Top 14 - Filipo Nakosi (Toulon) contre Bordeaux

Top 14 - Filipo Nakosi (Toulon) contre BordeauxIcon Sport

Un rythme très élevé impulsé par Webb, décisif à plusieurs reprises, qui a complètement fait craquer la défense bordelaise ce dimanche. Bastareaud tout comme Guirado sont allés de leurs essais tout comme le troisième ligne toulonnais Julien Ory. Pour son 23e anniversaire, un premier essai en Top 14, c’est plutôt pas mal pour un jeune joueur qui n’a eu cesse de peser dans la ligne de trois-quarts. Le RCT n’a tout simplement jamais cessé de jouer à la main à l’image du septième essai signé Ollivon après trois minutes d’arrêts de jeu.

L’UBB complètement étouffée

Bordeaux-Bègles se devait de grappiller des points pour rester à portée du top 6 mais c’est la défense varoise qui a dicté sa loi. Le premier rideau hermétique et très haut a complètement annihilé toutes les offensives bordelaises. Encore une fois, le jeu au sol a également été maîtrisé par les joueurs de Patrice Collazo. C’est sur pick and go que Peni Ravai a juste réussi à réduire le score à l’heure de jeu. Pourtant, les Bordelo-Bèglais ont eu des munitions avec une mêlée souveraine et un bon contre en touche (4 ballons gagnés) mais cela n’a rien changé tant les coéquipiers de Baptiste Serin ont été étouffés sur chaque offensive.

Top 14 - Rhys Webb (Toulon) contre Bordeaux

Top 14 - Rhys Webb (Toulon) contre BordeauxIcon Sport

Toulon bonifie donc cette avant-dernière réception à Mayol (45-17) avec un joli spectacle offert à son public. Une victoire à cinq points qui permet aux Toulonnais de consolider leur dixième place, dix points devant Pau. Pour Bordeaux-Bègles, ce deuxième revers de suite, après le tout premier à Chaban contre Castres, complique un peu plus la tâche pour les phases finales. Le top 6 reste à cinq unités mais l’UBB va encore devoir se déplacer à Lyon et La Rochelle lors des trois derniers rendez-vous de la phase régulière de Top 14...

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0