Icon Sport

Toulon : roulez jeunesse

Toulon : roulez jeunesse

Le 22/05/2019 à 18:10

TOP 14 - Toulon se déplace à Castres sans aucune pression. Comme durant toute la saison, les jeunes auront cependant leur carte à jouer.

Difficile de trouver des enjeux et une source de motivation pour le déplacement des toulonnais à Castres. Sportivement, le RCT terminera 10e ou au mieux 9e. Par ailleurs, les partants ont été fêtés avec le succès à Mayol face à Clermont, et même bien au-delà dans la nuit voire le lendemain avec une escapade sur l’île de Porquerolles... A cela, s'ajoute une ribambelle d'absents. Des blessés (Alainu'uese, Domvo, Pietersen, Meric, Van der Merwe, Webb), des suspendus (R. Taofifenua, Tuisova) des jeunes en sélection (Carbonel, Gros, Smaïli) et même ceux qui attendent un heureux événement ( S. Taofifenua, Etrillard).

Pas question cependant d'aller faire de la figuration chez le champion de France en titre "On est professionnels, il reste un match de Top 14 à disputer", tranchait Patrice Collazo. Le manager varois, comme tout au long de la saison, va donc miser sur la carte jeune. Ainsi, Yoan Cottin devrait prendre place à la mêlée, alors qu'Erwan Dridi, ailier ou arrière, pourrait lui connaître sa première comme titulaire avec les pros. Devaux, Vernet, Ory ou encore Moretti sont également pressentis pour joindre le groupe.

"Nous avons intégré beaucoup de jeunes cette saison, certains ont saisi leur chance. Ils ont appris dans la difficulté. Ils apportent de l'enthousiasme et de l'insouciance. Maintenant, il leur faut de la constance et s'inscrire dans la durée. Mais nous avons gagné du temps par rapport à l'an prochain", assurait Patrice Collazo, ce mercredi en conférence de presse, lui qui expliquait vouloir voir "leur potentiel et vers où on veut les amener", à l'occasion de ces matchs-là.

Les bases de la saison prochaine

Cette jeunesse dorée, tout fraîchement auréolée du titre de champion de France Espoirs, est porteuse... d'espoirs. Gonflée à bloc également par cette saison où les minots ont touché au haut niveau. Avec l'envie d'y goûter le plus souvent possible. "Nous avons bien récupéré depuis la finale Espoirs. Nous avons fait un peu de physique, nous savions que la saison n'était pas finie. Terminer par un match avec les professionnels c'est un plaisir", se réjouissait Bruce Devaux. Lancé dans le grand bain par le staff varois, le pilier est de ces joueurs qui ont apporté "leur caractère. Ils ont cette faculté à s'approprier les choses", se satisfaisait Collazo.

A Castres, ils auront à leurs côtés des "papas" pour les encadrer avec des Guirado, Bastareaud ou Gorgodze mais aussi "des grands frères", si l'on reste dans la métaphore familiale. Parmi eux, Swan Rebbadj, de retour à la compétition après ses ennuis à la cheville. Du haut de ses 24 ans, le deuxième ligne formé au club fait presque figure d'ancien. "On essaie d'aider les plus jeunes sur la tactique et la touche, pour ce qui me concerne. J'essaie de donner ce que l'on m'a donné à un moment. Cela afin de mettre les jeunes dans les meilleures conditions. Nous n'avons pas une grosse différence d'âge, cela fait qu'ils osent plus nous poser des questions qu'aux "stars" ", résumait-il.

Un groupe rajeuni, dans le sillage de celui qui représentera le RCT la saison prochaine. Les temps changent.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0