Icon Sport

Stade français : Camara convoqué à un entretien préalable au licenciement

Stade français : Camara convoqué à un entretien préalable au licenciement

Le 27/05/2019 à 18:38Mis à jour Le 28/05/2019 à 09:59

TOP 14 - Selon nos informations, l'arrière international du Stade français Djibril Camara s'est vu remettre ce lundi en mains propres une lettre de licenciement pour faute grave. Il est mis à pied jusqu'à l'entretien préalable à son licenciement.

Le grand ménage continue au Stade français. Selon nos informations, l'arrière international parisien Djibril Camara (29 ans, 4 sélections) s'est vu remettre en mains propres, ce lundi, une lettre de convocation à un entretien préalable à un licenciement pour faute grave. Un entretien qui se déroulera la semaine prochaine (jeudi). Jusqu'à cette date, le joueur est mis à pied par son club. "Djibril Camara a été convoqué par la Direction du Club concernant une éventuelle rupture anticipée de son contrat pour faute grave. Aucune décision n’est prise à ce jour, et ce n’est qu’après avoir entendu le joueur qu’une décision sera prise par le Club et ce, conformément à la loi" a confirmé lundi soir le club parisien, via un communiqué. Une précision visant simplement à affirmer le respect de la procédure légale en pareil cas. Pour rappel, c'est ce manque de diligence (absence d'entretien préalable) qui avait en partie valu à la FFR d'être déboutée de la "faute grave" par le conseil des prud'hommes de Toulouse, dans le cadre du licenciement de Guy Novès.

En janvier dernier, des rumeurs avaient circulé sur un éventuel départ du joueur en direction de Toulon, en raison notamment de problèmes relationnels avec Heyneke Meyer. Comme d'autres joueurs "historiques", Djibril Camara, sous contrat jusqu'en juin 2022, avait été plus ou moins écarté, mais avait confié vouloir "retrouver très vite une place de titulaire."

Depuis plusieurs mois, la situation de Djibril Camara s'était compliquée. L'altercation avec le manager Heyneke Meyer avait eu lieu en début d'année 2019 et à plusieurs reprises, les échanges entre les deux hommes s'étaient tendus dans les semaines suivantes. Toutefois, Camara avait rejoué à quelques reprises ces dernières semaines, sa dernière apparition en Top 14 datant du 23 mars.

Les récent propos du propriétaire Hans-Peter Wild prennent aujourd'hui tout leur sens. "Ceux qui râlent, ce sont des joueurs qui ne jouent pas, avait-il dit au micro de Canal +. Et ils ne jouent pas pour de bonnes raisons. S’ils ne sont pas d’accord avec le coach, qu’ils aillent trouver un autre club. " A notre connaissance, Djibril Camara avait tout de même l'intention de rester au Stade français. Il semblerait que les dirigeants parisiens en aient décidé autrement.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0