Icon Sport

Top 14 - Simon Mannix (Pau) : "Boudjellal est très malin"

Mannix : "Boudjellal est très malin"
Par Pierre-Laurent Gou via Midi Olympique

Le 21/02/2019 à 16:30

TOP 14 - Le manager palois Simon Mannix nous a reçu pour évoquer le match de ce weekend à Toulon mais aussi la fin de la saison qui se profile. Il s'attend à une réaction des stars toulonnaises qui ont été piquées au vif par leur président.

Rugbyrama : Votre équipe va affronter le RCT à Mayol. Est-ce la bonne année pour les battre dans leur antre ?

Simon Mannix : Chaque année dans le Top 14, il y a une grosse écurie qui sur le papier doit être en phases finales et qui, au final, n’est pas qualifiée. La saison passée, c’était Clermont. Cette fois-ci ce sera Toulon ou Montpellier. Par rapport à la qualité de leur effectif, c’est difficile de comprendre leur place au classement mais bon, il y a eu un changement de staff, de méthode. Il faut s’acclimater. J’ai zéro doute sur le fait que les Toulonnais travaillent bien sous les ordres de Patrice Collazo. Pour le connaitre un peu, je sais qu’il est très rigoureux dans ce qu’il entreprend. Il va permettre au RCT d’être à nouveau performant, le plus rapidement possible. Vous savez, ce n’est pas si simple que cela.

Effectivement, la Section aussi connait quelques soubresauts sportifs ?

S.M. : Oui, comme tous les clubs, nous avons eu des blessés importants à certains postes, d’autres joueurs ne sont pas revenus au meilleur de leur forme en début de saison. On se cherche quelque peu. Mais comme à Toulon, le travail va payer un jour.

Le contexte sera particulier avec les critiques du président Mourad Boudjellal sur son joueur Julian Savea ?

S.M. : Mourad Boudjellal est très malin. C’est l’un des plus gros caractère dans le rugby français, mais c’est aussi et surtout une personne très intelligente. C’est lui qui le premier à fait venir Tana Umaga et qui a ouvert la porte à toutes les stars du Sud qui apportent beaucoup à votre rugby. C’est aussi lui le premier qui s’est permis de critiquer ses joueurs dans la presse, mais qui s’en sert comme d’une stratégie. Il y a eu le fameux "Robert Delaigue" en 2006, l'histoire de ses joueurs qui devaient rentrer à la maison en Blablacar, ou encore "Quade Cooper c’est du pâté, Jonny Wilkinson c’est du foie gras" ! Au final, à chaque fois, il y a eu, réaction du vestiaire ! C’est donc très malin de sa part.

Top 14 - Julian Savea (Toulon)

Top 14 - Julian Savea (Toulon)Icon Sport

Craignez-vous ce déplacement ?

S.M. : J’ai beaucoup de respect pour le RCT, qui est un club toujours très vivant. Avec Boudjellal, ils ont été trois fois champions d’Europe et une fois champion de France. Il n’est pas sur le terrain, mais il sait créer une dynamique. Je suis persuadé que sa sortie sur Savea avait cet objectif. On peut le critiquer, mais il n’a peur de susciter des réactions.

Votre avis sur Julian Savea ?

S.M. : Je ne veux pas rentrer dans des discours sur les individus. Son CV parle pour lui, c’est un très grand joueur.

Que peut espérer la Section à Toulon ? Préparez-vous déjà la réception d’Agen de la semaine prochaine ?

S.M. : Dans notre situation, on ne peut pas, on ne doit pas privilégier les matchs au Hameau. Et vu nos résultats à domicile, cela a l’air plus simple à l’extérieur (rires) ! Plus sérieusement, il reste 10 matchs à jouer. Nous n’avons pas de calcul à faire, et jouer nos dix rencontres à fond ! Je pense que l’on travaille bien ici à Pau et on doit le démontrer chaque weekend jusqu’à la fin de la saison. Si cela gagne, tant mieux ! Mais je vais m’attacher au contenu. Il n’était pas mal face à Castres, mais le CO est la plus belle équipe que j’ai pu voir au Hameau de toute la saison. Bravo à eux !

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0